France-Allemagne, Becker, Di Stéfano : Les 7 juillet qui ont marqué l'histoire du sport

France-Allemagne, Becker, Di Stéfano : Les 7 juillet qui ont marqué l'histoire du sport©Media365

Dimitri Ferrero, publié le mardi 07 juillet 2020 à 12h40

La rédaction vous propose de revivre les grands événements de l'histoire du sport date par date. Aujourd'hui, c'est le 7 juillet qui est à l'honneur.


Événements
1974 : La RFA dompte les Pays-Bas

La RFA remporte sa Coupe du Monde, à domicile, après sa victoire 2-1, en finale, face aux Pays-Bas. Bien que battus, les Oranje, emmenés par Johan Cruyff, marquent les esprits avec leur fameux « football total ».

1985 : Boris Becker, un adolescent en or

Après sa victoire, 6-3, 6-7, 7-6, 6-4, face à l'Américain Kevin Curren, Boris Becker devient le plus jeune vainqueur du tournoi de Wimbledon, à 17 ans et 7 mois.

2016 : La France brise la malédiction

Dans un Vélodrome incandescent, l'équipe de France vient à bout de l'Allemagne sur le score de 2-0 et se qualifie ainsi pour sa troisième finale d'un championnat d'Europe des Nations. Après trois défaites face à l'Allemagne en compétition majeure (1982, 1986, 2014), les Bleus brisent la malédiction et viennent ainsi enfin à bout de la Nationalmannschaft.

Décès

Alfredo Di Stéfano (football) décédé en 2014

Considéré comme l'un des tous meilleurs footballeurs de l'histoire, Alfredo Di Stéfano fait partie de l'équipe mondiale du XXeme siècle. Il remporte le Ballon d'Or en 1957 et 1959 et devient l'unique lauréat d'un « Super Ballon d'Or » en 1989, récompensant l'ensemble de sa carrière. Di Stéfano fait ses premiers pas en première division argentine avec le Club Atlético River Plate, le 15 juin 1945. Il y remporte deux fois le championnat argentin. Il signe, en 1949, aux Millonarios de Bogota et y devient trois fois champion de Colombie. En 1953, il rejoint l'Espagne et le Real Madrid où il écrit les plus belles pages de sa carrière, en remportant cinq Coupes d'Europe des clubs champions, une Coupe intercontinentale et huit championnats d'Espagne. Durant sa carrière, Di Stéfano a évolué au sein de deux sélections nationales différentes. Il compte six capes pour six buts marqués avec l'Argentine, avec laquelle il gagne la Copa América. Après sa naturalisation, il dispute 31 matchs et marque 23 buts avec l'Espagne. Entraîneur de 1967 à 1991, Di Stéfano dirige notamment Boca Juniors, le Valence CF, River Plate et le Real Madrid. Avec ces différents clubs, il remporte une Coupe d'Europe des vainqueurs de coupes, deux championnats d'Argentine, un titre de champion d'Espagne et une Supercoupe d'Espagne. Il est, de 2000 à sa mort, le président d'honneur du Real Madrid.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.