Formule 1 : le gros coup de gueule des hôtesses

Formule 1 : le gros coup de gueule des hôtesses©Wochit
A lire aussi

6Medias, publié le dimanche 04 février 2018 à 11h48

C'est le coup de gueule des "grid girls". Ceux qui pensaient que les hôtesses de la Formule 1 n'étaient que des belles plantes vont déchanter puisque ces jolies viennent de prouver qu'elles peuvent aussi parler.

Pas question de se taire et de s'en aller sur la pointe des pieds pour celles dont la présence traditionnelle n'est plus "appropriée" selon le nouveau propriétaire de la Formule 1 Liberty Media.



Certaines réclament simplement le droit de faire leur métier. "C'est ridicule que des femmes qui affirment 'se battre pour les droits des femmes' disent aux autres ce qu'elles devraient faire ou ne pas faire. On nous empêche de faire un travail que nous aimons et dont nous sommes fières. Le politiquement correct devient fou !", Rebecca Cooper dans un tweet relayé par le site de Franceinfo.

"Les féministes nous ont fait perdre notre job. J'ai été 'grid girl' pendant huit ans et je ne me suis jamais sentie mal à l'aise", écrit sur Twitter Lauren Jade, une hôtesse qui affirme que c'était son choix, que personne ne l'a forcée à faire ce métier.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU