Foé, Maldini, River Plate : Les 26 juin qui ont marqué l'histoire du sport

Foé, Maldini, River Plate : Les 26 juin qui ont marqué l'histoire du sport©Media365
A lire aussi

Dimitri Ferrero, publié le vendredi 26 juin 2020 à 12h25

La rédaction vous propose de revivre les grands événements de l'histoire du sport date par date. Aujourd'hui, c'est le 26 juin qui est à l'honneur.

Événements

2003 : Le drame Foé

Le 26 juin 2003 à 19h36, Marc-Vivien Foé, victime d'un malaise, s'écroule à la 72 ème minute de la demi-finale Cameroun-Colombie, lors de la Coupe des confédérations 2003 sur le terrain du stade de Gerland, à Lyon. Les premiers à tenter de lui venir en aide sont les Colombiens Yepes et Patiño . Foé est ensuite évacué vers l'antenne médicale du stade, où le médecin de la FIFA annonce l'effroyable nouvelle de son décès après 45 minutes de tentatives pour le réanimer.

2011 : La descente en enfer de River Plate

Après son match nul 1-1 contre Belgrano, le mythique club argentin de River Plate est relégué en seconde division pour la première fois de son histoire.

Naissances

Paolo Maldini (football) né en 1968

Considéré comme l'une des plus grandes légendes du football italien, Paolo Maldini a disputé l'intégralité de sa carrière à l'AC Milan avec lequel il a remporté entre autres cinq Ligues des champions et sept titres de champion d'Italie. Finaliste malheureux de la Coupe du Monde 1994 et de l'Euro 2000 avec la sélection italienne, Paolo Maldini n'a cependant pas pu inscrire une ligne à son palmarès en équipe nationale. Paolo est le fils de l'emblématique Cesare Maldini, ancien footballeur professionnel et sélectionneur de l'équipe d'Italie décédé en avril 2016, et la famille Maldini est la seule, avec les familles Sanchis et Busquets, dont le père et le fils ont remporté la Ligue des champions.

Samir Nasri (football) né en 1987

Formé à l'Olympique de Marseille, Samir Nasri évolue sous les couleurs phocéennes pendant 4 saisons. En 2008, il quitte Marseille pour Arsenal, où il confirme son talent. Il est nommé meilleur joueur français de l'année 2010 par le magazine France Football. Attendu comme l'un des joueurs majeurs du club londonien pour la saison 2011-2012, il demande et obtient son transfert à Manchester City à l'été 2011 contre un chèque d'environ 28 millions d'euros. Avec les Citizens, Nasri remporte le championnat d'Angleterre en 2012 et en 2014, la Coupe de la ligue et le Community Shield. Régulièrement critiqué en raison de son comportement, il connaît une carrière en sélection très contrastée : il participe aux championnats d'Europe en 2008 et 2012, mais pas aux Coupes du monde de 2010 et 2014. Le 9 août 2014, Samir Nasri annonce qu'il met un terme à sa carrière internationale à seulement 27 ans.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.