Escalade - Championnats d'Europe : Moro bronzé en vitesse

Escalade - Championnats d'Europe : Moro bronzé en vitesse©panoramic, Media365

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le lundi 15 août 2022 à 17h14

Le grimpeur français Guillaume Moro a décroché la médaille de bronze dans l'épreuve de vitesse des championnats d'Europe d'escalade à Munich.


Une quatrième médaille pour l'équipe de France d'escalade aux championnats d'Europe de Munich ! Ce lundi, c'est Guillaume Moro qui a remporté la médaille de bronze dans l'épreuve de vitesse. Le Grenoblois de 27 ans, qui avait fini 27eme à l'Euro 2013, puis quatrième en 2015 et 12eme en 2019, monte enfin sur le podium, après une très belle journée de compétition. Sixième des qualifications dans la matinée, il a ensuite battu l'Italien Matteo Zurloni en huitièmes de finale, lors de la phase finale qui se déroulait sur une seule manche, puis l'Italien Alessandro Cingari en quarts, avant de s'incliner contre l'Ukrainien Danyil Boldyrev en demies. Mais il s'est bien repris lors de la petite finale, en dominant l'Espagnol Erik Noya Cardona, pendant que Boldyrev était sacré champion d'Europe au détriment du Polonais Marcin Dzienski. Voilà une première médaille dans un grand championnat international pour Guillaume Moro, qui prend date à moins de deux ans des Jeux Olympiques de Paris. "Je suis resté dedans après ma défaite en demies, il fallait se reconcentrer. Je suis vraiment content. Je suis monté en puissance tout au long de la compet'. Je m'approche de mon record, je suis vraiment content d'être allé chercher la médaille, ça promet pour la suite. Cela récompense le travail accompli, ça motive", s'est réjoui Guillaume Moro au micro de France Télévisions.

Quadruplé polonais chez les femmes

En revanche, Bassa Mawen, quatrième des qualifications et tombeur de l'Allemand Leander Carmanns en huitièmes, s'est arrêté dès les quarts de finale contre le futur médaillé d'argent Marcin Dzienski. Pas de médaille non plus plus pour Capucine Viglione et Aurélia Sarisson, respectivement septième et neuvième des qualifications. Viglione est tombée dès les huitièmes contre l'Allemande Nuria Brockfeld, alors que Sarisson, après avoir battu l'Italienne Sofia Bellesini en huitièmes, a perdu en quarts contre la Polonaise Aleksandra Miroslaw. La Pologne s'est d'ailleurs offert un quadruplé, avec la victoire en finale de Miroslaw devant Aleksandra Kalucka, pendant que sa soeur Natalia Kalucka décrochait le bronze au détriment de Patrycja Chudziak.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.