Equitation - Carnet : Maxime Debost décède après une chute dans un concours complet

Equitation - Carnet : Maxime Debost décède après une chute dans un concours complet©Media365

Loic Bailles, publié le dimanche 24 septembre 2017 à 09h20

Le cavalier français de 30 ans est décédé samedi midi après une chute dans le cross du concours complet de Châteaubriant en Loire-Atlantique.

C'est une triste nouvelle pour l'équitation française. Maxime Debost a été victime d'un accident fatal sur l'obstacle 11 du parcours avec son cheval Qurt de Montplaisir samedi midi alors qu'il participait au concours complet de Châteaubriant en Loire-Atlantique. « L'accident s'est produit sur un obstacle pourtant simple », a expliqué Yves Desprès, l'organisateur de l'épreuve. Sixième du dernier Championnat de France, le cavalier de 30 ans faisait partie de la génération prometteuse du concours complet tricolore. « Dans de très rares occasions, un cavalier perd la vie lors d'un concours complet. C'est une perte tragique », a confié Pascal Leborgne, président du jury de l'épreuve. Le Français participait à ce concours pour préparer celui des Pays-Bas.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
43 commentaires - Equitation - Carnet : Maxime Debost décède après une chute dans un concours complet
  • Sur aucune photo, je ne vois ce jeune homme avec un gilet gonflable, pourtant largement utilisé dans cette discipline. Ca ne fait pas tout, mais il y a déjà eu des cavaliers sauvés par cet article lors d'écrasement par leur cheval...

  • triste et dommage courage a ses proches

  • l'équitation est un sport a risques , il est très rare qu'un cavalier ne tombe pas, un jour ou l'autre, plus ou moins gravement heureusement, et quelles que soit les protections
    casques, gilet gonflable et autres, mais d'autres sports sont aussi dangereux, le VTT, le motocross, le sky, quand la passion est la ..Alors pour ceux qui veulent ne pas prendre de risques il y a les échecs la chaise longue et ne rien faire.
    toutes les condoléances d'un vieux cavalier aux parents.

  • L'article n'est pas suffisamment documenté pour évaluer le risque d'accident pour les futurs compétiteurs. Si le cheval qui n'a pas les compétences d'être présent dans cette discipline, sa réaction sera identique à celui d'un rhinocéros, c'est à dire du n'importe quoi. Un accident peut être mortel, si au cours d'un saut d'obstacle, le cavalier heurte un montant de l'obstacle de la tête en la désaxant.

    C'est parler pour ne rien dire. Pourquoi dire que la faute peut incomber au cheval ? Dans 90 % des cas c'est une erreur du cavalier. Croyez-vous ces cavaliers de haut niveau inscrivent des chevaux limites sur de telles épreuves ? Vous nous prenez pour qui ? Un accident est souvent dû dans ces disciplines à une mauvaise communication entre le cheval et son cavalier, à une mauvaise information donnée au cheval et une gêne qui lui fait heurter un obstacle fixe ou non mais de toute façon qui déséquilibre cheval et cavalier et peut entrainer la chute. Et c'est tout. Il est rare que le cheval se jette tout seul dans l'obstacle, il a toujours l'instinct de l'éviter.

  • je vois que "reminad" tremble pour ses filles et aucune compassion pour les chevaux,

    pour moi vos filles sont des bourreaux