Elle pulvérise les records hommes et femmes d'un ultra-marathon

Elle pulvérise les records hommes et femmes d'un ultra-marathon©Media365
A lire aussi

Rédaction : publié le lundi 21 janvier 2019 à 12h26

En remportant la Montane Spine Race, Jasmin Paris est rentré dans l'histoire en pulvérisant de douze heures le record de l'ultra-marathon catégorie homme et femme confondue.



A 35 ans, Jasmin Paris est rentrée dans les livres de record ce week-end. Elle est devenue la première femme à remporter la Montane Spine Race, un ultra-marathon long de 430 km. Mais plus que cet exploit, elle a surtout explosé le record de la course considérée comme l'une des plus difficiles et exigeantes au monde (45% des participants arrivent au bout). Il lui a fallu un peu plus de 83 heures pour terminer ce marathon de l'extrême et effacer des tablettes le précédent record. En effet, l'Anglaise a pulvérisé la marque symbolique de 2016 qui était de 95 heures et 17 minutes. C'est donc bien une femme qui possède ce record dans une course dominée depuis des années par la gent masculine, prouvant au passage que les femmes avaient leur place dans ces courses physiques.

Après l'arrivée, Paris s'est longuement confié à la BBC Scotland et raconte un peu le calvaire qu'elle a vécu pendant un peu moins de quatre jours. « C'est tactique : plus tu dors, plus tu as de l'énergie, mais plus tu dors, plus tu perds du temps », a-t-elle dans des propos rapportés par Sud Ouest. Avant d'aller plus loin dans sa description des conditions rudes de l'épreuve avec notamment des hallucinations. « Je voyais un cochon dans la bruyère, des arbres qui s'étiraient et faisaient une séance d'entraînement matinal (...) une maison est apparue et j'avais très froid. » Après autant de souffrance, elle qui a également dû tirer son lait à cause de l'allaitement de sa petite fille, Jasmin Paris a avoué qu'il lui faudrait quelques semaines pour s'en remettre. Un repos bien mérité à la vue de la performance.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.