Edwin Jackson s'explique avec la police de Lyon

Edwin Jackson s'explique avec la police de Lyon©Media365

David HERNANDEZ : publié le jeudi 22 août 2019 à 12h16

Privé de Coupe du Monde, Edwin Jackson attend le début de la Jeep Elite, lui qui a fait son retour à l'ASVEL. L'arrière a vécu une mésaventure avec la police lyonnaise, ce qui a donné un échange sur les réseaux sociaux.

Dans sa quête de bien figurer en Euroleague la saison prochaine, Tony Parker a fait le choix de renforcer drastiquement les rangs de l'ASVEL. Parmi les renforts estivaux, Edwin Jackson a fait son retour au sein de la maison villeurbannaise avec qui il a fait ses débuts en pro (2007-2014). En pleine préparation pour la reprise de la Jeep Elite, lui qui n'a pas été retenu pour participer à la Coupe du Monde avec les Bleus, l'ancien du FC Barcelone commence à retrouver ses repères au sein de la capitale des Gaules. Seulement ce retour n'est pas passé inaperçu. Enfin c'est plutôt son bolide qui a attiré l'attention de la police locale. « J'aimerais attirer votre attention sur le fait que nous sommes mercredi et que j'ai déjà été contrôlé 4 fois cette semaine sans enfreindre les règles de circulation. Jeune homme conduisant une grosse cylindrée ne veux pas dire véhicule volé ou dealer. Merci. »



Ayant interpellé la police sur les réseaux sociaux, Edwin Jackson a vu les forces de l'ordre lui répondre et lui expliquer les raisons de ces arrestations nombreuses. « Les véhicules de grosse cylindrée peuvent être particulièrement contrôlés car ils font malheureusement l'objet de convoitises. Hier, à Villeurbanne deux individus ont été interceptés dans un véhicule très haut de gamme, dérobé le matin même lors d'un home-jacking. » Appréciant la démarche des policiers, le natif de Pau a terminé cette conversation sur le ton de l'humour comme il en a souvent l'habitude. « Bon allez, pour être honnête, les contrôles, je m'en fous. Non, ce qui me fait chier en fait, c'est que... je ne suis pas assez connu. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.