Echecs : Le champion du monde en cadence ultra-rapide est français

Echecs : Le champion du monde en cadence ultra-rapide est français©Media365
A lire aussi

Marie Mahé, Media365 : publié le jeudi 30 décembre 2021 à 22h00

Ce jeudi, du côté de Varsovie en Pologne, le Français Maxime Vachier-Lagrave a été sacré champion du monde d'échecs en blitz.



Les échecs sourient à la France. Ce jeudi, du côté de Varsovie en Pologne, le championnat du monde d'échecs en blitz, à savoir des parties en cadence ultra-rapides, a sacré un Français, le grand maître Maxime Vachier-Lagrave. Ce dernier, aujourd'hui âgé de 31 ans, remporte son tout premier titre sur la scène internationale. Lors de la finale, le Tricolore a battu un local, en la personne du Polonais Jan-Krzysztof Duda. Dans cette spécialité, chaque joueur a, au départ, trois minutes, mais ils rajoutent également deux secondes par coup joué. Cette spécialité fait partie des trois formats où se dispute un championnat du monde chaque année. Toutefois, le plus prestigieux des titres est évidemment, et plus que jamais, celui en partie longue et où le temps de réflexion se compte en heure.

La différence s'est faite à la mort subite

Dans ce fameux championnat du monde qui a sacré un Français, trois joueurs, avec également un autre Français, Alireza Firouzja, avaient terminé en tête et à égalité, après un total de 21 rencontres en formule championnat et disputées sur un total de deux jours. Malgré cette égalité à trois concurrents, la finale avait vu s'affronter Vachier-Lagrave ainsi que Duda, d'après la règle des départages et en fonction des différents adversaires rencontrés durant leur parcours respectif. Dans un premier temps, la finale s'est disputée sur deux parties, les deux joueurs ayant, chacun leur tour, les pièces blanches puis noires. Après deux nuls, les deux joueurs ont ensuite dû en passer par la mort subite. Et c'est à ce moment-là que le Français, qui avait les blancs, a fait une différence définitive. Sa deuxième journée a été parfaite, lui qui comptait pourtant trois défaites lors des dix premières rondes. Mais le Tricolore a ensuite terminé invaincu, lors de cette fameuse deuxième journée, alors que ses adversaires étaient réputés plus coriaces.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.