Dopage - Russie : L'AMA aborde avec sérénité l'audience devant le TAS

Dopage - Russie : L'AMA aborde avec sérénité l'audience devant le TAS©Media365

Mathieu WARNIER, Media365 : publié le vendredi 30 octobre 2020 à 21h40

Alors que le Tribunal Arbitral du Sport va examiner l'appel de la Russie contre la décision de non-conformité prise par l'Agence Mondiale Antidopage, cette dernière a assuré dans un communiqué être sereine.



Le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) va devoir trancher. Le 9 décembre dernier, face aux conclusions d'une enquête ayant mis en lumière les agissements en matière de dopage en Russie, l'Agence Mondiale Antidopage (AMA) a décidé de déclarer l'agence russe (RUSADA) non-conforme au Code Mondial Antidopage. Une décision qui faisait suite à la découverte de modifications intentionnelle sur les données du laboratoire de Moscou récupérée avec difficulté par l'AMA en janvier 2019. Une telle décision venant de cette agence a valeur d'exclusion de la Russie des Jeux Olympiques et des championnats du monde pour une période de quatre ans. Face à ce qui ressemble à une mise au ban de tout le sport russe, RUSADA a décidé de saisir le TAS.


L'instance basée à Lausanne va examiner cette affaire sensible à l'occasion de quatre journées d'auditions du 2 au 5 novembre prochain. Mais, alors que l'AMA comptait sur des audiences publiques, aucun accord n'a pu être trouvé pour éviter le huis clos. Avant ces auditions, dans un communiqué de l'Agence, son président Witold Banka a fait part de sa sérénité. « L'AMA n'a négligé aucun détail dans sa préparation à cette audience. Nous nous réjouissons d'avoir l'occasion de présenter notre cas de façon claire et juste à la formation arbitrale, a déclaré l'ancien ministre polonais des sports et médaillé de bronze du relais 4x400m aux Mondiaux d'Osaka en 2007. Je reste convaincu que le Comité Exécutif de l'AMA a choisi la bonne recommandation dans cette affaire en décembre dernier. Nous continuons de respecter scrupuleusement les règles en place dans cette procédure de conformité concernant RUSADA et de traiter ce dossier complexe avec le plus grand soin. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.