Divers : Maracineanu dresse un bilan avant un éventuel remaniement

Divers : Maracineanu dresse un bilan avant un éventuel remaniement©Media365
A lire aussi

Emmanuel LANGELLIER, publié le mardi 30 juin 2020 à 22h13

Alors qu'elle pourrait quitter le Ministère des sports en cas de remaniement ministériel, Roxana Maracineanu a dressé un bilan de son action.



Les élections municipales viennent de passer avec notamment une vague verte qui a déferlé sur la France et de grands succès pour les écologistes. Un remaniement devrait maintenant intervenir prochainement au sein du gouvernement. Quels choix seront opérés par le président de la République Emmanuel Macron qui pourrait changer de Premier ministre et modifier certains ministres ? Réponse probable d'ici quelques jours...

Nommée par le chef de l'Etat lors d'un premier remaniement en septembre 2018, Roxana Maracineanu pourrait faire les frais d'un nouveau changement. La Ministre des Sports n'a en tout cas aucune idée de la suite. « On sait quand ça commence mais pas quand ça se finit. On sait maintenant que des choses vont changer, alors est-ce que c'est de l'organisation du gouvernement, des ministres, le Premier ministre ? On n'en sait rien pour le moment. J'ai donné mes orientations pour le ministère des Sports au président de la République pour les deux prochaines années. On verra », a glissé l'ancienne nageuse à l'occasion des Etoiles du Sport à Vichy.

Maracineanu : « Mettre plus l'accent sur les Français qui pratiquent du sport »

Si elle n'était pas reconduite, celle qui avait succédé à Laura Flessel souhaiterait que l'on retienne ce qu'elle a « engagé sur la partie éthique et intégrité, protection des sportifs. Ce lien qu'on va réussir, grâce à l'agence nationale du sport, à créer plus fort avec les sportifs, les territoires, le monde de l'entreprise. Le fait que cette gouvernance partagée puisse se mettre en oeuvre sur les territoires via les régions. Cette gouvernance partagée inspire aussi le monde fédéral et que ça puise infuser y compris dans la gouvernance des Fédérations, je pense que ce serait positif. Qu'on associe plus tous les acteurs du sport aux décisions qui sont prises ».

« Mettre les financements en commun, je pense que c'est positif, a poursuivi Maracineanu. Ce que j'aimerais aussi qu'on retienne, même si pour le moment on n'a pas pu le concrétiser, c'est plus de sport à l'école et à tous les âges de la vie, et pas seulement le sport Fédéral qui s'adresse principalement aux jeunes, aux adolescents et aux champions. Mais aussi mettre plus l'accent sur les Français qui pratiquent du sport, que ce soit dans un cadre fédéral ou hors fédéral. Et un sport bon pour la santé et notre planète. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.