Divers : Le cousin d'Eric Abidal a subi un test ADN dans l'affaire du don de son foie

Divers : Le cousin d'Eric Abidal a subi un test ADN dans l'affaire du don de son foie©Media365

Guillaume Issner, publié le mardi 12 novembre 2019 à 15h07

Dans le cadre de l'enquête sur l'origine du foie reçu par Éric Abidal, son cousin, Gérard Armand, a été entendu ce vendredi à Barcelone. Il a également passé des tests médicaux.

Le 10 avril 2012, Éric Abidal recevait une greffe de foie de son cousin, Gérard Armand. Cependant, plus de sept ans après, l'origine de l'organe fait toujours débat. Dans le cadre de l'enquête menée par la justice espagnole et rouverte en janvier dernier après avoir été classée sans suite en octobre 2018, le cousin de l'ancien footballeur a été entendu ce vendredi à Barcelone par la Juge d'Instruction, Madame Ortega. Afin d'obtenir la vérité sur l'origine de l'organe, Gérard Armand a été soumis à un test ADN par un médecin légiste, comme le rapporte L'Équipe avant de rajouter que ce dernier s'est rendu à l'hôpital Vall d'Hedron, à Barcelone, pour y passer une IRM.

Des interrogations qui contestent la version officielle 

Après plusieurs péripéties, l'affaire prend une nouvelle tournure. Les premières interrogations étaient survenues en juillet 2018, quand la presse espagnole avait divulgué des écoutes téléphoniques entre Sandro Rosell, l'ancien président du Barça, et un de ses collaborateurs, dont l'identité n'a pas été communiquée. « Nous lui avons acheté un foie illégal. Et nous avons dit que ça venait de son cousin ! De son cousin ! », avait déclaré le proche de Sandro Rosell. La justice cherche à savoir la vérité mais également si une compensation financière a été versée à Gérard Armand. « Les gens pensent que j'ai touché des millions d'euros alors que c'est faux, complètement faux. Je répondrai à toutes les questions. Je n'ai rien à cacher. Je veux simplement qu'on me laisse tranquille », déclarait le cousin de l'actuel directeur sportif du Barça il y a quelques mois.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.