Direct Energie : La satisfaction de Voeckler

Direct Energie : La satisfaction de Voeckler©Media365

Mathieu WARNIER, publié le dimanche 16 juillet 2017 à 07h03

Premier attaquant lors de la 14eme étape du Tour de France, Thomas Voeckler a confié après l'arrivée qu'il n'avait pas de regret malgré l'absence de victoire d'étape.

Alors que sa carrière de coureur professionnel va prendre fin dans un peu plus d'une semaine à l'arrivée de ce Tour de France, Thomas Voeckler ne cesse de se montrer offensif. Le leader de la formation Direct Energie l'a encore montré lors de la 14eme étape ce samedi avec une attaque dès le kilomètre zéro. Une échappée qui n'est pas allée au bout mais l'Alsacien ne regrette pas sa tentative. « J'aurais aimé remporter cette étape mais je suis quand même content et satisfait. Sur le moment, j'étais un peu écœuré car De Gendt m'a fait péter de la roue comme on dit, mais j'ai fait ma part d'effort, on a bien collaboré en équipe, a confié Thomas Voeckler au micro de France Télévisions. Les équipes favorites pour l'étape ont fait le travail, il faut être beau joueur, je n'étais pas le plus fort de l'échappée et le peloton a bien géré l'écart, j'ai fait le maximum. J'y ai cru à un moment car je savais que Thomas De Gendt était très fort, je savais que le parcours était en prise, j'y ai cru. Après deux semaines, certains coureurs sont fatigués, je n'y aurais pas cru par exemple en début de Tour, j'y ai cru sans trop y croire. Aru a perdu deux éléments importants de sa formation, ça a dû jouer pour lui et la perte de ce maillot jaune. »

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
1 commentaire - Direct Energie : La satisfaction de Voeckler
  • Tout ça pour finir à 10 mn !!!!

    Bah oui, c'est normal, lorsque vous faîtes partie des attaquants et que vous êtes repris par le peloton, il n'y a aucune raison (si vous le pouvez encore physiquement) de continuer une débauche d'efforts qui ne vous apporteront rien à l'arrivée ! (CQFD)