Des joueurs espagnols relaxés dans une affaire de match truqué

Des joueurs espagnols relaxés dans une affaire de match truqué©Media365

Guillaume Issner, publié le mardi 10 décembre 2019 à 08h49

Ander Herrera et 35 joueurs ont été relaxés ce lundi dans une affaire de match truqué. Cette rencontre opposait Levante à Saragosse lors de la dernière journée de la saison 2010-2011 de Liga.

Un tribunal de Valence a blanchi ce lundi pour faute de preuves les 36 joueurs, dont Ander Herrera, poursuivis par la justice espagnole dans une affaire de présumé match truqué. Cette rencontre se disputait lors de la saison 2010-2011 entre Levante et Saragosse. Vainqueure 2-1 sur le terrain de son adversaire lors de la dernière journée de Liga, Saragosse s'était alors maintenu en dans l'élite du football espagnol à l'issue de cette rencontre. La justice espagnole soupçonnait les dirigeants blanquillos d'avoir versé 965 000 euros sur les comptes bancaires de certains de ses joueurs, pour qu'ils les distribuent en liquide aux joueurs de Levante afin de gagner ce match crucial et éviter la relégation.

Deux personnes ont néanmoins été condamnées à l'issue de ce procès. L'ancien président de Saragosse, Agapito Iglesias, a écopé d'un an de prison. Quant à son ex-directeur financier, Javier Porquera, il s'est vu recevoir une peine de trois mois. Ils ont été déclaré coupables de fraude. Si la justice a remarqué que les dépenses des joueurs de Levante avaient considérablement baissé après le match, elle n'a pas trouvé de preuves suffisantes pour définir que cet argent leur était destiné.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.