Déconfinement : Réouverture des stades autorisée sous conditions dès le 11 juillet

Déconfinement : Réouverture des stades autorisée sous conditions dès le 11 juillet©Media365

Mathieu WARNIER, publié le samedi 20 juin 2020 à 09h10

Dans un communiqué, le gouvernement a confirmé qu'au vu de la situation sanitaire, les stades pourront à nouveau accueillir du public dès le 11 juillet.

Le spectre du huis clos total s'éloigne pour beaucoup d'événements sportifs. En effet, alors qu'en réponse à la crise sanitaire, le gouvernement a décidé de fermer les stades et les hippodromes dès le mois de mars, la situation va changer. Dans le cadre du plan de sortie du confinement, le Premier Ministre Edouard Philippe a confirmé ce vendredi que les stades et hippodromes pourront à nouveau ouvrir et accueillir du public à compter du 11 juillet prochain mais avec des conditions strictes et, notamment, une jauge limitée à 5000 personnes au maximum. Une mesure qui est initialement prévue pour s'appliquer jusqu'au 1er septembre prochain mais, face à l'évolution de la situation sanitaire, la donne pourrait changer dans les deux sens.

Les sports collectifs à nouveau autorisés, pas les sports de combat

En effet, un point sur la situation est prévu dans le courant du mois de juillet. « Un nouvel examen de la situation épidémiologique nationale sera réalisé mi-juillet pour décider si un assouplissement est possible pour la deuxième partie du mois d'août », assure Matignon dans un communiqué. Autrement dit, si la situation continue de s'améliorer, une levée du huis clos est envisageable pour le mois de septembre prochain, ce qui permettrait à des événements comme Roland-Garros, programmé à partir du 27 septembre prochain, d'ouvrir largement les travées de ses courts. Parmi les autres mesures décidées par le gouvernement lors d'un Conseil de Défense organisé ce vendredi, les sports collectifs pourront reprendre leur activité « avec des mesures de prévention adaptées » dès ce lundi. Toutefois, en ce qui concerne les sports de combat, leur pratique reste pour le moment interdite

Vos réactions doivent respecter nos CGU.