Coupe du monde - Dopage : Bannis des JO pour dopage, six athlètes russes pourront s'aligner en Coupe du monde

Coupe du monde - Dopage : Bannis des JO pour dopage, six athlètes russes pourront s'aligner en Coupe du monde©Media365
A lire aussi

Corentin Marron, publié le jeudi 23 novembre 2017 à 18h47

Les six athlètes russes bannis des Jeux Olympiques par le CIO pour dopage pourront s'aligner dès vendredi aux épreuves de la première manche de la Coupe du monde à Ruka en Finlande.

Jeudi, la Fédération internationale de ski (FIS) a autorisé provisoirement les six fondeurs russes bannis à vie des Jeux Olympiques par le CIO pour dopage à participer à la première manche de la Coupe du monde vendredi à Ruka, en Finlande. « En conséquence, la commission du dopage de la Fédération internationale est obligée d'attendre la remise des conclusions de la commission de discipline du CIO et les preuves, avant de pouvoir prendre d'autres mesures », a expliqué la FIS dans un communiqué. Parmis ces athlètes, Alexander Legkov (champion olympique déchu du 50km à Sotchi en 2014), Evgeniv Belov, Alexey Petukhov (champion du monde 2013), Maxim Vylegzhanin (champion du monde 2015 et triple médaillé d'argent à Sotchi), Evegnia Shapovalova et Yulia Ivanova (médaillée de bronze en 2013 aux championnats du monde).
La commission exécutive du CIO va se réunir
Pour savoir si, oui ou non, l'ensemble des athlètes russes en lien avec des affaires de dopage pourront participer aux prochains Jeux de Pyeongchang, du 9 au 25 février en Corée du Sud, la commission exécutive du CIO va se réunir du 5 au 7 décembre à Lausanne. En attendant le verdict, ces athlètes peuvent donc participer aux compétitions internationales ce qui provoque la colère des autres sportifs : « Le fait que les suspendus à vie par le CIO puissent encore gagner des courses démontre que notre sport est devenu un club de Mickey Mouse ! », avait déclaré le Canadien Devon Kershaw avant l'annonce de cette décision par la FIS. Même son de cloche pour son compatriote Alex Harvey : « C'est une honte. Nous sommes déjà comparés au cyclisme. C'est nous qui avons, avec le biathlon, le plus grand nombre de cas de dopage. » L'ambiance promet d'être électrique en Finlande.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.