Coronavirus : " Le sport reprendra le 11 mai " assure Maracineanu

Coronavirus : " Le sport reprendra le 11 mai " assure Maracineanu©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le samedi 02 mai 2020 à 11h06

A l'occasion d'une journée spéciale sport sur France Info, la ministre des Sports Roxana Maracineanu s'est exprimée sur la reprise des activités le 11 mai.

Si l'on sait désormais que les championnats de sports collectifs ne reprendront pas (même si la saison de basket pourrait se terminer à partir de septembre), le sport va tout de même sortir peu à peu de sa torpeur à partir du 11 mai, date du début du déconfinement. La ministre des Sports Roxana Maracineanu a donné quelques explications ce samedi sur France Info, à l'occasion d'une journée spéciale sport. « Le sport reprendra en France à partir du 11 mai, avec des règles de distanciation bien précise. La pratique en club pourra se faire, avec des groupes de moins de dix personnes, en extérieur, sauf pour les sports collectifs et de contact. Mais toutes les associations, y compris celles de sports collectifs et de judo, pourront proposer des activités, en respectant la distanciation. On travaille également sur la réouverture des équipements en fonction de l'évolution de la pandémie. »

Maracineanu : "Le sport est indispensable à la santé"

L'ancienne nageuse est également revenue sur les conséquences économiques de cette crise sanitaire, assurant que le monde sportif continuera à être aidé par l'Etat : « Le sport, au même titre que la culture, va continuer à bénéficier d'un fonds de soutien pour faire face au déconfinement progressif, car il n'y aura pas d'événements avant au minimum le mois d'août. (...) On a travaillé avec les collectivités et l'Agence nationale du sport pour que tout le monde maintienne ses subventions aux clubs amateurs. Ce sera aussi le levier pour faire repartir le monde associatif. Et ensuite on veillera également à ce que les entreprises privées, les sponsors du sport continuent à s'investir. Parce que le sport est indispensable à la santé. Et la santé va être la priorité du gouvernement, même au sortir de la crise. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.