Conflit entre Le Graët et la Corse

Conflit entre Le Graët et la Corse©Media365
A lire aussi

Joseph RUIZ, publié le samedi 22 septembre 2018 à 08h06

Noël Le Graët explique « ne pas avoir le pouvoir » d'accepter une candidature de la Corse pour jouer les prochains éliminatoires de la Coupe du monde.

La Corse n'est pas prête de disputer la Coupe du monde comme elle le souhaitait en adoptant une motion demandant son adhésion à la FIFA. Pour cela, la FFF doit donner un avis favorable. Ce ne sera pas du tout le cas comme l'a expliqué Noël Le Graët dans L'Equipe. « C'est clair, la Fédération ne prendra pas une décision positive tant que l'Etat ne considérera pas que les départements ont une certaine autonomie. Il n'y a même pas à discuter de notre part. Notre position correspond au droit, tout simplement. » Pour rappel, la Guadeloupe et la Martinique, des départements aussi, ont obtenu le droit d'adhérer à la CONCACAF mais pas à la FIFA. Ils participent par exemple à la Gold Cup mais ne peuvent par tenter leur chance en Coupe du monde. De leur côté, la Nouvelle-Calédonie et Tahiti ont le droit et sont adhérents à la FIFA, mais eux n'ont pas le même statut juridique face à l'Etat. Ils sont des COM (Collectivités d'outre-mer). Yannick Cahuzac, Julian Palmieri, Johann Cavalli ou Jean-Louis Leca devront encore patienter car Noël Le Graët le rappelle : « J'ai une délégation du pouvoir de l'Etat. Là, je n'ai aucun pouvoir pour accéder à une telle demande ».

Vos réactions doivent respecter nos CGU.