Championnats européens : La France termine quatrième, l'Allemagne triomphe à domicile

Championnats européens : La France termine quatrième, l'Allemagne triomphe à domicile©DR, Media365

Aurélie SACCHELLI, Media365, publié le lundi 22 août 2022 à 12h25

Pour leur deuxième édition, les championnats européens ont couronné l'Allemagne à Munich. Les Allemands ont décroché 60 médailles dans les douze sports au programme, pendant que la France, qui en gagné 50, prend la quatrième place finale.


Des mini-Jeux Olympiques en plein cœur de l'été. Les fans de sport se sont régalés ces dix derniers jours grâce à la deuxième édition des championnats européens, qui se tenaient à Munich. Après Glasgow et Berlin en 2018, c'est la capitale de la Bavière qui a accueilli les championnats d'Europe de douze sports, la natation ayant fait bande à part du côté de Rome, au même moment. Et au final, c'est l'Allemagne qui a triomphé au classement des médailles, avec 60 médailles, dont 26 en or. La Grande-Bretagne est montée sur le même nombre de podiums, mais les Allemands font la différence au nombre de titre (26 contre 24). Ils succèdent ainsi à la Russie, victorieuse au tableau des médailles en 2018, mais absente cette année en raison de l'invasion de l'Ukraine (une équipe d'Ukraine qui termine 11eme, avec 22 médailles dont 5 en or).

Le cyclisme et le triathlon, fers de lance de la France

L'équipe de France, sixième en 2018, grimpe de deux rangs en terminant quatrième avec 50 médailles dont 22 en or. Un classement qui ne tient donc pas compte des bons résultats en natation (21 médailles dont 3 en or) du côté de Rome. A part en beach-volley, les Bleus ont ramené des médailles dans toutes les disciplines, mais deux sports sortent du lot : le cyclisme (15 médailles sur la piste, 2 en BMX, 2 en VTT et 1 sur route) et le triathlon, avec 5 médailles glanées sur les 9 mises en jeu ! En revanche, le sport-roi, l'athlétisme, continue de susciter l'inquiétude. Après des Mondiaux de Eugene conclus avec une seule médaille (celle en or de Kevin Mayer sur le décathlon), les Bleus en ont gagné 9, dont aucune en or, à Munich. A titre de comparaison, ils en avaient remporté 10, dont 3 en or (Amdouni sur 10000m, Martinot-Lagarde sur 110m haies et Mekhissi-Benabbad sur 3000m steeple), il y a quatre ans à Berlin. La France termine ainsi 22eme en athlétisme, même si on notera que si le millième pour lequel Pascal Martinot-Lagarde a terminé en argent et pas en or sur 110m haies était tombé du bon côté, les Bleus auraient gagné dix places au classement !

L'athlétisme va faire sécession aussi

Les Français tenteront de faire mieux en 2026, lors de la prochaine édition des championnats européens, dans une ville qui sera désignée à la fin de cette année. Mais l'athlétisme, à l'instar de la natation en 2022, a décidé de faire sécession, et organisera ses championnats d'Europe à part, à Birmingham ou à Budapest. "A Munich, l'athlétisme devrait amener le plus d'audimat et d'attention. C'est une évidence. Mais regrouper tout le monde dans un ensemble favorise les autres sports. Pas nous. Nous avons plus de contraintes que d'avantages", confiait le vice-président de la Fédération européenne d'athlétisme à Francs Jeux au mois de juin. Sans les deux principaux sports olympiques, ces championnats européens auront-ils une saveur différente ? Réponse dans quatre ans.

Tableau des médailles des championnats européens 2022
1- Allemagne : 60 (26 en or, 20 en argent, 14 en bronze)
2- Grande-Bretagne : 60 (24, 19, 17)
3- Italie : 51 (14, 18, 19)
4- France : 50 (11, 17, 22)
5- Hongrie : 23 (11, 7, 5)
...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.