Championnats du monde (H) : Victoire indiscutable sur l'individuelle pour Peiffer, les Bleus en échec

Championnats du monde (H) : Victoire indiscutable sur l'individuelle pour Peiffer, les Bleus en échec©Panoramic, Media365

Gabriel Vanhoutte, publié le mercredi 13 mars 2019 à 18h01

Alors que les Bleus n'ont pas brillé, la victoire dans l'individuelle masculine des championnats du monde d'Ostersund est revenue à l'Allemand Arnd Peiffer, auteur d'un des deux sans-faute du jour.

Face à des conditions climatiques difficiles, qui ont posé la question d'un report de l'épreuve, l'individuelle masculine des championnats du monde d'Östersund a sacré l'Allemand Arnd Peiffer, auteur d'un des deux seuls sans-faute de l'épreuve. Alors que le Bulgare Vladimir Iliev et le Norvégien Tarjei Boe complètent le podium, l'équipe de France a pu compter sur Simon Desthieux, sixième. Johannes Thingnes Boe (9eme) et Martin Fourcade (39eme) sont passés à côté.

Peiffer, seul au monde 

Une course dans laquelle le tir aura joué un rôle décisif. Car, après un bon départ des premiers dossards sur le premier tir couché, les favoris se sont effondrés les uns après les autres. Johannes Thingnes Boe et son dauphin au général, le Russe Alexander Loginov, ont notamment manqué trois balles chacun. Trop d'erreurs pour concurrencer Arnd Peiffer, seul au monde ce mercredi, qui devient champion du monde sur l'individuelle  après une course parfaite, sans rater le moindre tir. Une performance sur le pas de tir uniquement réédité par Vetle Sjaastad Christiansen, dont les mauvais temps de ski - excusés en partie par des conditions climatiques déplorables en fin de course - auront naturellement coûté cher. En défaut, les deux favoris Norvégiens s'en sont remis à l'expérience, celle du grand frère de Johannes, Tarjei Boe. A 30 ans, l'aîné de la fratrie a réalisé une course honorable, dans les mêmes conditions que Christiansen, pour venir s'offrir le bronze, à quatre dixièmes d'un autre trentenaire, le Bulgare Vladimir Iliev (31 ans). Une course qui voit donc trois biathlètes d'expérience l'emporter, à l'image d'un Peiffer qui dispute à Ostersund ses huitièmes Mondiaux.

Des Français trop imprécis 

Côté Tricolore, les espoirs de médaille étaient présents sur la ligne de départ. Avant de s'envoler (trop) rapidement. Car, si les temps de ski des Bleus, laissaient présager du meilleur, leur habileté sur le pas de tir laissaient davantage entrevoir le pire. Comme un symbole, Simon Desthieux a réalisé le meilleur temps de ski, devant l'intouchable Johannes Thingnes Boe, mais les trois tirs hors cadre lui coûtent sans aucun doute le podium, voire le titre. Pour ses camarades, l'après-midi fut bien moins lumineuse : Martin Fourcade termine notamment au 39eme rang, avec quatre erreurs, dont une dès le premier tir. Une nouvelle après-midi à oublier dans des Mondiaux maussades pour le Catalan. Signe que l'épreuve individuelle ne sourirait pas aux Français, Quentin Fillon-Maillet, déjà deux fois bronzé sur ces Mondiaux, n'a rien su faire et termine 12eme avec plus de deux minutes de retard et deux fautes au tir. Les Français devront dorénavant se tourner vers le collectif, avec le relais mixte simple ce jeudi.

BIATHLON / CHAMPIONNATS DU MONDE
Individuelle 20km (H) d'Ostersund - Mercredi 13 mars 2019
1- Arnd Peiffer (ALL) en 52'42''4 (0 fautes au tir)
2- Vladimir Iliev (BUL) à 1'08''7 (1)
3- Tarjei Boe (NOR) à 1'09''1 (1)
4- Sebastian Samuelsson (SUE) à 1'35''7 (1)
5- Lukas Hofer (ITA) à 1'53''2 (2)
6-Simon Desthieux (FRA) à 1'54''0 (3)
7- Evgeniy Garanichev (RUS) à 1'56''5 (1)
8- Vetle Sjaastad Christiansen (NOR) à 1'59''2 (0)
9- Johannes Thingnes Boe (NOR) à 2'00''8 (3)
10- Benedikt Doll (ALL) à 2'03''5 (3)
...
12-Quentin Fillon Maillet (FRA) à 2'14''8 (2)
...
19-Simon Fourcade (FRA) à 3'36''3 (2)
...
39-Martin Fourcade (FRA) à 5'46''0 (4)
...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.