Carnet noir : Décès d'un alpiniste autrichien dans le massif des Écrins

Carnet noir : Décès d'un alpiniste autrichien dans le massif des Écrins©Media365

Marie Mahé : publié le mardi 14 juillet 2020 à 14h00

Un alpiniste autrichien de 21 ans s'est tué lors d'une ascension dans le massif des Écrins.



Le monde de l'alpinisme est en deuil. En effet, un alpiniste autrichien, âgé de seulement 21 ans, a trouvé la mort dans le massif des Écrins. Ce décès est survenu après une chute d'une bonne cinquantaine de mètres, au retour de son ascension de l'aiguille Dibona, en plein cœur donc du massif des Écrins. C'est la compagnie de CRS de Briançon qui a communiqué la nouvelle, ce mardi. Un drame survenu la veille, soit ce lundi après-midi, juste au-dessus du refuge de Soreiller, situé au sein de la commune de Saint-Christophe-en-Oisans dans le département de l'Isère.

L'alpiniste était déjà décédé à l'arrivée des secours

D'après les informations en possession du Dauphiné Libéré, le jeune homme aurait chuté alors qu'il descendait en rappel. A ses côtés, était également présent un autre alpiniste qui, quant à lui, s'en est sorti sans le moindre problème, dans sa propre descente en rappel. A l'arrivée des secours sur le lieu du terrible drame, l'alpiniste autrichien était malheureusement déjà décédé. Toujours d'après le Dauphiné Libéré, les deux hommes avaient finalement décidé de faire demi-tour, avant de pouvoir atteindre le sommet de l'aiguille, situé à une altitude de 3131 mètres. Tous les deux appartenaient à un groupe composé de quatre personnes en tout. Celui-ci s'était donc ainsi scindé en deux parties. En effet, les deux autres alpinistes s'étaient rendus sur une voie différente, afin de tenter également cette même ascension.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.