Carnet : Le ski français en deuil après la mort de David Poisson

Carnet : Le ski français en deuil après la mort de David Poisson©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le lundi 13 novembre 2017 à 20h32

C'est une terrible nouvelle pour le sport français. Seize ans après Régine Cavagnoud, un autre skieur français a trouvé la mort alors qu'il s'entraînait. Il s'agit de David Poisson, décédé accidentellement ce lundi à Nakiska, au Canada, a annoncé la Fédération française de ski.

« Caillou », comme il était surnommé, avait 35 ans. Il se trouvait outre-Atlantique en prévision du coup d'envoi des épreuves de vitesse de la Coupe du Monde de ski alpin 2017-18, à Lake Louise le week-end du 25-26 novembre (descente et Super-G). « Dévastés par cette nouvelle, Michel Vion, Président, Fabien Saguez, Directeur Technique National et l'ensemble de l'encadrement sportif et du personnel administratif de la Fédération, s'associent à la douleur de ses proches dans ces moments particulièrement difficiles », écrit la Fédération française de ski dans un communiqué. « On a appris la nouvelle après 18 heures, heure française. On est tous dévastés, c'est terrible, le ski alpin est un sport dangereux, à risques, mais au fil des années, on se rend compte que ça l'est plus encore que la F1. On paye un lourd tribut, on pense bien sûr à sa famille, sa femme, son petit garçon, sa maman. David avait perdu son père il y a quinze jours. C'est une catastrophe. Tout le monde du ski est sous le choc », a réagi ensuite Michel Vion, président de la Fédération française de ski.
Une médaille de bronze mondiale pour Poisson en 2013
Né à Annecy et membre du club de Peisey-Vallandry (Savoie), Poisson avait débuté sa carrière en Coupe du Monde en 2004. Il était monté une seule fois sur un podium, à l'occasion de la descente de Santa Caterina en 2015 (3eme). Il avait également décroché la médaille de bronze, toujours en descente, lors des Mondiaux de Schladming en 2013, derrière Aksel Lund Svindal et Dominik Paris. Pas de médaille en revanche aux Jeux Olympiques, mais une belle septième place en descente à Vancouver en 2010. La saison passée, David Poisson avait été nettement en retrait, avec seulement sept courses terminées (dont une douzième place lors de la descente de Kitzbühel), mais il espérait bien se mêler à la lutte pour décrocher son billet pour les JO de Pyeongchang pour finir en beauté. Malheureusement, les JO 2018 se dérouleront sans « Caillou ».
J'apprends avec une immense tristesse le décès du skieur David Poisson lors d'une chute à l'entraînement, au Canada. J'adresse toutes mes plus sincères condoléances à ses proches ainsi qu'à la grande famille du ski français endeuillée @FedFranceSki

- Laura Flessel (@FlesselLaura) 13 novembre 2017



Médaillé de bronze aux championnats du monde 2013, le descendeur David Poisson a perdu la vie à l'entraînement. Il avait 35 ans. "C'est une nouvelle dramatique. Nous sommes de tout cœur avec ses proches et la @FedFranceSki", Denis Masseglia. pic.twitter.com/Mg1os6QTts

- France Olympique (@FranceOlympique) 13 novembre 2017


😱😭😭😭 Je n'arrive pas à y croire ! Quel cauchemar ! De tout coeur avec sa famille, ses proches, mes anciens copains d'équipe, la FFS... c'est un drame ⚫️😭 @FedFranceSki https://t.co/USTizl74Xy

- Antoine Dénériaz (@deneriaz_ski) 13 novembre 2017


 
7 commentaires - Carnet : Le ski français en deuil après la mort de David Poisson
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]