Carl Lewis, Juan Manuel Fangio, Diagana : Les 4 août qui ont marqué l'histoire du sport

Carl Lewis, Juan Manuel Fangio, Diagana : Les 4 août qui ont marqué l'histoire du sport©Panoramic, Media365

Clément Pédron, publié le mardi 04 août 2020 à 12h00

La rédaction vous propose une revue de presse des évènements de l'histoire du sport date par date. Aujourd'hui, cap sur le 4 août.

Évènements

1957 : Juan Manuel Fangio remporte son cinquième titre mondial en F1

Quadruple champion du monde en titre, l'Argentin Juan Manuel Fangio est pourtant annoncé sur le déclin lorsqu'il retourne chez Maserati, son ancien écurie. Ses premiers résultats lui donnent raison, il remporte les deux premiers Grands Prix en Argentine et à Monaco. Même s'il ne parvient pas à performer lors de la manche américaine à Indianapolis, il réalise un pilotage d'anthologie lors du Grand Prix de France à Rouen-les-Essarts avec des pneus très usés, presque déchirés. Le 4 août, lors du Grand Prix d'Allemagne, soit deux courses avant la fin de la saison, "El Maestro" glane la première place et le championnat. Au total, Fangio s'est adjugé à vingt-quatre reprises la victoire pour cinquante-trois départs.

1979 : Premier match de football américain en Allemagne

Cette année-là, la "football américain Bundesliga", plus tard rebaptisée "Ligue allemande de football", lance sa saison avec seulement six clubs. Le premier match de championnat a lieu le 4 août, entre les Frankfurter Löwen et les Düsseldorf Panthers. Pour l'anecdote, Francfort remporte ce match.

1984 : Carl Lewis entre dans l'histoire des Jeux Olympiques

Comme un clin d'oeil, quarante-huit ans après son compatriote Jesse Owens qui avait marqué de son empreinte l'histoire des JO devant Adolf Hitler, Carl Lewis devient le deuxième athlète à remporter quatre médailles d'or (100m, 200m, 4x100m et saut en longueur). Le sprinteur américain se retire de l'athlétisme en 1997.

1997 : Diagana est champion du monde du 400m haies

Après une fracture de fatigue qui l'empêche de disputer les Jeux Olympiques d'Atlanta en 1996, Stéphane Diagana se remet d'aplomb lors de la Coupe d'Europe des Nations à Munich où il termine deuxième (49'15''). Et alors qu'il vient de remporter dans la foulée, un titre national sur 400m, le Français se présente en favori lors des championnats du monde à Athènes. Stéphane Diagana assume pleinement son statut en glanant le titre suprême sur 400m haies en 47'70'' devant Llewellyn Herbert (Afrique du Sud) et Bryan Bronson (Etats-Unis). Il établit, par la même occasion, la meilleure performance mondiale de l'année. C'est le deuxième athlète français, après Marie-José Pérec, à obtenir pareille distinction en athlétisme.

Naissances

Thierry Roland (football) né le 1937 

Illustre commentateur sportif pour beaucoup d'amateurs de sport et notamment de football, Thierry Roland était "la voix de l'équipe de France" comme il était surnommé. Journaliste dont la carrière s'est étirée pendant 57 ans, le Parisien a marqué le paysage télévisuel et radiophonique français. Partout où il est passé, son aura et ses frasques ont rythmé les rencontres des Bleus. Ses saillies uniques et ses coups de gueule (notamment avec son compère Jean-Michel Larqué) resteront gravés dans les mémoires. Il décède le 16 juin 2012.

Corinne Diacre (football) née en 1974

L'actuelle sélectionneure des Bleues a signé sa première licence de joueuse en 1988 au club de l'ASJ Soyaux et intègre en 1993 l'Équipe de France, dont elle porte les couleurs pendant douze ans. Lorsqu'elle met un terme à sa carrière à 32 ans (après une blessure), elle prend en charge l'équipe de ses débuts, l'ASJ Soyaux, avant d'obtenir en 2014 le Brevet d'Entraîneur Professionnel de Football, qui permet d'entraîner des clubs de Ligue 1 et Ligue 2. C'est la première femme à obtenir ce bagage. Après une première expérience (2014-2017) au Clermont Foot 63, où elle devient aussi la première femme à entraîner une formation de Ligue 2, la FFF fait appel à elle pour prendre la tête de la sélection féminine pour quatre saisons. Avec Diacre, la France se hisse jusqu'en quarts de finale lors de la Coupe du Monde organisée en France en 2019, avec une défaite face aux Etats-Unis.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.