Camille Lacourt : "Sun Yang, il pisse violet"

Camille Lacourt : "Sun Yang, il pisse violet"©Reuters

6Medias, publié le mardi 09 août 2016 à 07h00

Le nageur français, qui faisait partie des grands favoris de la finale du 100 mètres dos, n'a terminé que cinquième de la course. A la sortie du bassin, il a critiqué les dérives de son sport concernant le dopage et s'en est pris au nageur chinois Sun Yang, contrôlé positif en 2014 et vainqueur du 200 mètres nage libre lundi à Rio.

Après sa décevante cinquième place sur 100 mètres dos, Camille Lacourt a laissé cours à ce qu'il avait sur le coeur, prenant pour cible des nageurs dont la présence aux Jeux olympiques fait polémique suite à des contrôles positifs aux produits dopants ces dernières années : "je suis très triste de voir mon sport évoluer de cette façon. J'ai l'impression de voir de l'athlétisme avec deux ou trois dopés dans chaque finale". Il s'en prend ensuite directement au Chinois Sun Yang, suspendu trois mois en 2014 pour dopage et vainqueur du 200 mètres nage libre : "quand je vois le podium du 200 mètres, ça me donne envie de vomir. Sun Yang, il pisse violet !".

Un discours que l'on pourrait attribuer en partie à la frustration mais qui trouve un écho chez d'autres nageurs, comme Michael Phelps. L'Américain, recordman du nombre de médailles d'or gagnées dans l'histoire des Jeux olympiques, a déploré la présence, et la médaille, de la Russe Yulia Efimova, suspendue 16 mois en 2013 et contrôlée positive au Meldonium en mars dernier, et pourtant bien présente à Rio : "cela me brise le coeur et j'aimerais que quelqu'un fasse quelque chose à ce sujet".

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU