Buzz : Pas de champagne pour les champions du monde du PSG

Buzz : Pas de champagne pour les champions du monde du PSG©Media365
A lire aussi

Lucas Bertolotto, publié le jeudi 23 mai 2019 à 08h08

Tout au long de la saison, le Stade de Reims a offert une bouteille de champagne à chaque champion du monde tricolore qui se rendait dans son stade. Pour la dernière journée de Ligue 1, le Paris Saint-Germain a refusé le cadeau pour Kylian Mbappé, Alphonse Aréola et Presnel Kimpembe.

Les champions du monde n'auront pas le droit à leur champagne ! Le Paris Saint-Germain a décidé de refuser la bouteille offerte par le Stade de Reims a tous les joueurs tricolores, vainqueurs du Mondial russe, qui se rendent au stade Auguste-Delaune. Seulement, le club de la Capitale n'a donné aucune raison à ce refus, évoquant notamment un problème de marque il est partenaire de Mumm alors que le champagne rémois provient de l'industrie Deutz. « Je n'en sais rien, a expliqué Jean-Pierre Caillot au quotidien l'Union. On nous a d'abord dit de ne pas faire de photo, pour que les joueurs ne posent pas avec un champagne d'une marque différente que celle utilisée au PSG, ce qui peut s'entendre. Mais lorsque nous avons accepté de poser avec cette marque, le PSG a carrément refusé. En fait, ce n'était donc qu'un prétexte. »

Un seul champion honoré

Après cette 38eme et dernière journée de Ligue 1, un seul champion du monde tricolore sur huit aura donc été honoré par le club rémois. Il s'agit du gardien marseillais Steve Mandanda alors que ses partenaires Florian Thauvin et Adil Rami étaient suspendus pour ce déplacement. Le Lyonnais Nabil Fekir et le Monégasque Djibril Sidibé étaient, eux, blessés. Une déception de plus pour le président du club promu en Ligue 1 la saison dernière : « Au Stade de Reims, on essaie toujours de faire ce qu'on dit. Fiers de nos champions du monde, nous avions décidé de les honorer à notre manière. Le Marseillais Steve Mandanda a parfaitement joué le jeu. Las, les contacts avec les dirigeants du PSG se sont heurtés à une fin de non-recevoir. Je suis frustré de ne pas pouvoir tenir les engagements estivaux pris par le club. Tout cela me déçoit, d'autant que nous avions pris toutes les précautions pour ne pas aller à l'encontre des enjeux commerciaux du PSG. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.