Buzz : Le best-of des punchlines de Patrice Evra

Buzz : Le best-of des punchlines de Patrice Evra©Media365

Antoine Delplanque, publié le mardi 02 mai 2017 à 16h00

Patrice Evra est le roi des sorties médiatiques remarquées. Encore récemment, le latéral gauche de Marseille a fait parler de lui en répondant aux attaques de Christophe Dugarry. Voici Te top 10 des « punchlines » de Tonton Pat.

Arsenal en ligne de mire
En tant que joueur passé par Manchester United, Patrice Evra n'a pas une très haute d'estime des Gunners. Alors qu'il évoluait chez les Red Devils, le latéral gauche n'a pas été très tendre. « On n'arrête pas d'entendre qu'Arsenal, c'est le beau football. Mais en football, ce n'est pas le tout de bien jouer au ballon. Il faut gagner des titres. À Manchester, on joue bien au ballon et on gagne des titres. »
En Angleterre, Patrice Evra n'a qu'une cible, Arsenal
Patrice Evra est catégorique. Pour être un grand club, il faut gagner des titres. Voyant qu'Arsenal continue d'impressionner sans remplir énormément l'armoire à trophées, le Français a remis en cause la popularité de l'équipe coachée par Arsène Wenger : « Arsenal, un grand club comme ça, ça fait cinq ans qu'ils n'ont rien gagné. Pour moi, c'est la crise, c'est n'importe quoi. Les gens se font endormir sur le jeu d'Arsenal. Mais à l'arrivée, il y a quoi ? Il n'y a rien ».
Lilian Thuram n'a aucune leçon à lui donner
Après la polémique Knysna, Lilian Thuram a exigé que Patrice Evra ne porte plus jamais le maillot de l'équipe de France. Mais, il ne faut s'en prendre à « Tonton Pat » quand on n'a pas un dossier béton. « Il est temps que Lilian arrête de jouer un rôle qui n'est pas le sien en disant que les Bleus contribuent à faire augmenter le racisme. Il ne suffit pas de se balader avec des livres sur l'esclavage, des lunettes et un chapeau pour devenir Malcom X. »
Un traitre à éliminer
Si Lilian Thuram en a pris pour son grade, le « traître » de la Coupe du Monde 2010 aussi. En conférence de presse, l'international aux 81 sélections a tenu à défendre son coéquipier Nicolas Anelka, qui n'était pas le vrai problème des Bleus. « Le problème de l'équipe de France, ce n'est pas Nicolas Anelka. C'est le traître qui est parmi nous. La question qu'il faut poser, c'est ce traître qu'il faut éliminer. »
La famille Evra, une famille plus que nombreuse
En 2001, alors qu'Evra est encore à Nice, en Ligue 2, le futur capitaine de l'équipe de France revient avec humour sur sa situation familiale. « Je ne vous parle pas de mes de mes demi-frères et sœurs. J'en ai une trentaine. Mon père s'est marié quatre fois », a-t-il confié à l'époque à Nice-Matin.
Quand Rolland Courbis devient un "Rolland Tournevis"
Dans une longue interview accordée à Téléfoot, Patrice Evra a tenu à répondre à ses détracteurs, qui ont remis en cause le comportement du capitaine des Bleus. Parmi ses cibles, l'ancien de la Juventus Turin et de Manchester United a choisi de répondre très brièvement à Rolland Courbis en le surnommant simplement « Rolland Tournevis ».
Une rancœur à l'encontre de Bixente Lizarazu
Entre les deux défenseurs, l'entente ne semble pas très bonne. Dans Téléfoot, Evra a réglé ses comptes avec le champion du monde 98, qui n'aurait pas été très accueillant. « Je ne sais pas ce qu'il a contre moi. Il a ses raisons. Quand je suis arrivé en équipe de France, c'est le seul qui ne m'a pas serré la main. » Des propos niés par Bixente Lizarazu qui considéré cette sortie de de « ridicule ».
Luis Fernandez, l'adorateur de Chupa Chups
Toujours dans Téléfoot, Luis Fernandez aussi a été brutalement cité par Patrice Evra. Dans son interview, il remet en cause les prestations de celui qui a évolué et entraîné le Paris Saint-Germain. « Je lui ai fait visiter Old Trafford en 2008, il était comme un gamin à Euro Disney. Quand on lui a donné les clés du PSG, à part sucer des Chupa Chups et danser la Macarena, je ne sais pas ce qu'il a fait ». Surnommé « Luis Fernandel », l'ancien coach du PSG a répondu avec humour : « Etre comparé à Fernandel, c'est un grand honneur. J'ai juste envie de lui répondre que j'aimerais bien le voir danser la Macarena avec les Bleus et gagner avec les Bleus ».
Un défi lancé à Pierre Ménès
Après Bixente Lizarazu et Luis Fernandez, Patrice Evra a répondu à Pierre Ménès, qui aurait parlé de sa famille. Le latéral gauche ne mâche d'ailleurs pas ses mots et lance même un défi au chroniqueur du Canal Football Club. « J'espère le croiser un jour. Il a parlé de ma famille. Malouda l'a déjà chopé, il ne dit plus rien sur lui. Le jour où il arrivera à faire huit jongles, j'arrête ma carrière ». Un challenge accepté et relevé par Pierre Ménès.
Rien ne va plus entre Dugarry et Evra
La tension est palpable entre Christophe Dugarry et Patrice Evra. Critiqué quant à ses prestations moyennes, la réponse du latéral phocéen est directe et agressive : « S'il a un problème avec moi, qu'il vienne à Marseille, on en parle, on en discute, il n'y a pas de soucis. (...) C'est la seule personne au monde qui sait le nombre exact de poils pubiens que Zinédine Zidane a sur ses bijoux de famille. » Une attaque jugée « pathétique » par le champion du monde 98.

 

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
9 commentaires - Buzz : Le best-of des punchlines de Patrice Evra
  • QUE DE LA GUEULE ARRETONS DE PARLER DE CE CHARLOT ET DIRE QUE L'OM ES TALLER LE CHERCHER
    UNE GRANDE GUEULE EN AFRIQUE DU SUD IL AVAIT PAS TEMPS DE GUEULE
    ALORS OUBLIONS CE CHARLOT AU PLAISIR DE PLUS LE REVOIR A LA TELE ET SUR UN TERRAIN

  • c est qui patrice evra un joueur de PH il joue dans quel village

  • joueur sans intérêt qui se fait mousser via les médias.il n'a plus sa place en équipe de France et cela depuis longtemps!!!
    La Juventus ne l'a gardé car il ne faisait pas l'affaire.

  • Mais arretez de parler de ce sale type qui ne laissera dans la petite histoire du foot que la trace nauséabonde d'un capitaine de l'équipe de France qui a un jour décidé en Afrique du Sud de mener la grève de l'entrainement sous prétexte de soutenir un autre fouteux renvoyé chez lui pour avoir insulté l'entraineur !!! Que du beau monde !

  • mon dieu c'est d'un niveau!!!