Buzz : " Je n'aime pas Nasri parce que c'est un idiot "

Buzz : " Je n'aime pas Nasri parce que c'est un idiot "©Media365

Rédaction , publié le dimanche 01 avril 2018 à 19h50

Formé à Arsenal, Emmanuel Frimpong s'est montré très critique envers Samir Nasri dans un entretien accordé au Sunday Telegraph. Le milieu ghanéen, qui évolue aujourd'hui à Chypre, a même assuré qu'il n'aurait « jamais le moindre respect pour lui ».

Samir Nasri n'a pas laissé que des bons souvenirs partout où il est passé. Nouveau témoignage allant dans ce sens avec Emmanuel Frimpong, qui a profité d'un entretien accordé au Sunday Telegraph pour dézinguer l'international français, côtoyé à Arsenal. « Je n'aime pas le mec, a expliqué le milieu ghanéen. La raison pour laquelle je ne l'aime pas, c'est parce que c'est un idiot. Tout simplement. Je n'aurais jamais le moindre respect pour lui. » Ce qui explique selon lui leur accrochage violent dans un match de Coupe de la Ligue, après le départ de Nasri pour Manchester City.« Il me blâmait vraiment, donc je ne l'aimais pas »Tout était parti d'une scène dans le vestiaire d'Arsenal, lors de la deuxième apparition seulement en Premier League de Frimpong, contre Liverpool en août 2011. Il avait reçu un carton rouge et les Reds s'étaient finalement imposés 0-2 à l'Emirates Stadium, alors que le score était vierge au moment de sa sortie. Un fait de match que Nasri, qui partira quelques jours plus tard pour rejoindre les Citizens, lui avait vivement reproché. « Quand le match s'est terminé, nous étions dans le vestiaire et je m'attendais à ce que Wenger soit très en colère. Il était en fait très calme, mais pour une quelconque raison, Nasri est venu et me disait : 'Nous avons perdu le match à cause de toi'. J'étais un jeune homme, je ne savais pas vraiment ce que je faisais et j'étais dévasté. J'avais le sentiment d'avoir laissé tomber tout le monde et il me blâmait vraiment, donc je ne l'aimais pas. »« Il m'a même dit une fois : 'Je pourrais t'acheter si je le voulais' »Ce n'est pas tout, puisque Frimpong, 19 ans à l'époque, se sentait aussi comme le souffre-douleur de Nasri au quotidien. « Il devait toujours s'en prendre à moi si je perdais le ballon à l'entraînement et il m'a même dit une fois : 'Je pourrais t'acheter si je le voulais'. Pour être honnête, il aurait probablement pu le faire à cette époque, mais quand même. » Actuellement joueur à Chypre, pour l'Ermis Aradippou, Frimpong a pour lui d'avoir un club. Au contraire de Nasri, au chômage depuis son départ d'Antalyaspor par consentement mutuel.A voir aussi :>>> Buzz - Belgique : Quand Mertens affiche Lukaku...

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU