Buzz : Ça chauffe entre Mourad Boudjellal et Pierre Mignoni

Buzz : Ça chauffe entre Mourad Boudjellal et Pierre Mignoni©Media365
A lire aussi

Lucas Bertolotto : publié le vendredi 06 septembre 2019 à 16h39

Juste avant le choc entre le Rugby Club Toulonnais et Lyon ce samedi pour la troisième journée de Top 14, le président varois Mourad Boudjellal et l'entraîneur du LOU Pierre Mignoni ont démarré une véritable guerre à distance.

Le torchon brule entre deux enfants du pays. Le week-end s'annonce passionnant sur la Rade pour le premier match de la saison du RC Toulon au stade Mayol face à Lyon. De nombreuses animations sont mises en place pour la réception du LOU et ses nombreux anciens Varois afin de faire vibrer les supporters. Seulement, quelques jours avant le lancement de ce match placé sous le signe de la Provence, deux hommes sont entrés en guerre. Le président du RCT et natif d'Ollioules Mourad Boudjellal a lancé les hostilités en conférence de presse en attaquant l'équipe entraînée par Pierre Mignoni, né à Toulon et ancien demi de mêlée du club. « Il y a des gamins en face qui sont nés à Toulon, qui ont été formés à Toulon, dans d'autres domaines, on les appelle des mercenaires, a attaqué le dirigeant. Je ne dis pas que ce sont des mercenaires, mais pas loin. C'est bien beau de jouer contre Toulon, de pavoiser à Mayol en se tapant la poitrine en disant que l'on va gagner à Toulon. C'est beau aussi de venir en été parce qu'avec l'argent qu'on gagne à Lyon, on se paye une maison dans le Var, parce que c'est là qu'on est né. Moi, ce n'est pas ma façon de voir la vie. Je dois sûrement être un peu utopiste. »

Mignoni : « Quand on est en face, il parle beaucoup moins »

Une conférence de presse animée en amenant une autre, Pierre Mignoni n'a pas tardé à rétorquer lors de la sienne ce vendredi, en s'en prenant directement à son ancien président : « Ça me désole, parce qu'on parle de famille, de vrais joueurs toulonnais. Ce n'est pas bien. Nos familles, elles sont à Toulon. On a une culture forte de ce club. On a grandi dans ce club. On a été élevé dans ce club par des gens qui nous ont inculqué le respect et la fierté. Est-ce qu'on est des mercenaires ? Non ! Est-ce qu'on est des hommes fiers ? Oui. Mais parce qu'on est des vrais Toulonnais. Pas des gens qui parlent à travers un micro. Et il n'y a pas de haine du tout. La haine, c'est lui qui l'attise, et ce n'est pas bien. Mais ça, je lui dirai entre quatre yeux. Pas devant des micros. Parce que je le connais. J'ai travaillé avec lui, pour lui. Il parle facilement devant les micros. Mais quand on est face à face, il parle beaucoup moins. »

Boudjellal poursuit sur Twitter



Très présent sur Twitter pour commenter l'actualité avec humour et faire passer de nombreux messages, Mourad Boudjellal a relayé un article du site Télé-Loisirs dans l'après-midi : « Après Booba et Kaaris, Alexandre Benalla propose un combat en octogone au champion brésilien des arts martiaux qui a menacé Emmanuel Macron. » Le Président du RCT ne s'est pas arrêté-là, ajoutant notamment un commentaire destiné à son ancien numéro neuf : « Apparemment, Mignoni aussi. » Un tweet qui va faire grimper la tension avant la rencontre programmée samedi à 17h30 à laquelle un ex-Toulonnais est sûr d'être absent puisque Pierre Mignoni veut préserver sa nouvelle recrue Mathieu Bastareaud.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.