Bolt ne pourra finalement pas utiliser son nom pour ses trottinettes

Bolt ne pourra finalement pas utiliser son nom pour ses trottinettes©Media365

Rédaction Sport365, publié le vendredi 17 mai 2019 à 11h00

Alors qu'il a annoncé commercialiser sa propre marque de trottinettes dans Paris, Usain Bolt ne pourra finalement pas utiliser son nom. Ce dernier l'est déjà, par une marque concurrente.

Décidément, Usain Bolt ne manque pas d'obstacles quand il s'agit de se lancer dans de nouvelles expériences. Alors que l'ancien sprinteur a récemment annoncé commercialiser sa propre marque de trottinettes à Paris, via la société américaine Bolt Mobility dont il est le cofondateur et l'ambassadeur, il ne pourra finalement pas utiliser son nom. Ce dernier l'est déjà, en France... par une marque concurrente, qui avait ainsi saisi la justice, à ce sujet. L'un des porte-paroles de cette fameuse société s'est exprimé : « Nous utilisons le nom Bolt depuis le lancement de nos trottinettes électriques à Paris en septembre 2018 et avons géré un rebranding à l'échelle mondiale au mois de mars dernier. Notre marque est protégée sur l'ensemble de nos marchés et dans 54 pays. »



Mercredi dernier, l'ancien athlète était présent dans la Capitale française, pour justement y présenter son service de trottinettes électriques en libre-service. C'est un total de 450 trottinettes à son nom qui auraient ainsi dû être déployées dans Paris et sa région. Ce jeudi, le tribunal a interdit à son entreprise « de faire usage sous quelque forme et quelque support que ce soit (...) du signe Bolt, pour accompagner en France la promotion, la fourniture et l'offre de services de transports à la personne. » Le Jamaïcain a donc déjà trouvé une solution. Exit « Bolt », place désormais à « B ». A ce sujet, Didier Louvet, le directeur général de l'entreprise pour la France, a ainsi déclaré : « Nous avons reçu une injonction de ne pas utiliser la marque Bolt, à la suite d'une décision de justice prise en référé par le TGI de Paris. En tant qu'acteur responsable, nous avons pris acte de cette décision et avons rebaptisé notre service « B » ».

Vos réactions doivent respecter nos CGU.