BMX - Une star de la discipline est décédée

BMX - Une star de la discipline est décédée©Media365

Rédaction Sport365, publié le lundi 11 décembre 2017 à 16h21

Le champion américain Kevin Robinson est décédé ce samedi 9 décembre des suites d'un AVC. À 45 ans, il était un pionnier du BMX.

Le monde du BMX est en deuil... Kevin Robinson, multiple médaillé aux X-Games, compétition annuelle de plusieurs sports extrêmes, est décédé ce week-end, des suites d'un AVC. À 45 ans, il était le pionnier de la discipline. Ayant débuté sa carrière de BMX au milieu des années 80, il a remporté 10 médailles aux X-Games, dont 4 en or. Cette compétition  se déroule en deux saisons, les Winter X Games où l'on retrouve des sports comme le skicross, le snowboard ou encore la motocross et les Summer X Games, auxquels il participait et qui étaient devenus son terrain de jeu. À part le BMX, on y retrouvait aussi la MotoX ou bien le skateboard par exemple.  K-Rob, comme il était appelé, avait notamment battu le record du monde du plus gros saut en BMX à New York en 2008. Après l'annonce de sa retraite officielle en 2013, il revient sur le devant de la scène en août 2016, effectuant un backflip de 25 mètres de long chez lui, à Rhode Island ! Il bat ainsi un nouveau record du monde, qui sera officialisé par le Guinness Book dans la foulée. L'annonce de sa mort a été faite par un membre de sa famille via Twitter, nommé Taegan Salera. La générosité de K-Rob Kevin Robinson, en plus d'être un grand sportif, était quelqu'un de très généreux envers les autres. Il s'était notamment engagé dans le social avec sa femme, créant l'association « K-Rob » pour venir en aide aux jeunes en difficulté, dans l'état de Rhode Island, d'où il est originaire. Quant à son ami et sponsor Mat Hoffman, il parle de quelqu'un de "loyal, aimant, toujours aux petits soins de sa famille et surtout, une personne unique". Kevin Robinson laisse derrière lui sa femme Robin Adams Robinson et trois enfants. Aujourd'hui, ce sont tous les passionnés de BMX qui le pleurent.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU