Biathlon - Ruhpolding : Boe s'impose devant son frère Tarjei, pas de podium pour Fourcade

Biathlon - Ruhpolding : Boe s'impose devant son frère Tarjei, pas de podium pour Fourcade©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, publié le jeudi 17 janvier 2019 à 13h24

Annulé mercredi en raison des chutes de neige, le sprint 10 km hommes de Ruhpolding a fait la gloire jeudi des frères Boe, et en particulier de Johannes, premier devant Tarjei. Malgré un sans-faute au tir, Martin Fourcade termine encore au pied du podium, à la quatrième place. Emilien Jacquelin se classe neuvième.

Il fût un temps où seul Martin Fourcade pouvait se permettre d'écraser ses concurrents à chacune de ses sorties et d'amasser les victoires. Ce temps semble révolu, et, aujourd'hui, le nouveau "Fourcade" se nomme Johannes Boe. Le globe déjà presque en sa possession, le monstre norvégien a obtenu une huitième victoire en Coupe du Monde (sa trentième en carrière à seulement 25 ans), ce jeudi sur le sprint 10km hommes de Ruhpolding (Allemagne) reporté de 24 heures en raison de la neige tombée sur la station allemande lors d'une fin de matinée tout à la gloire de la fratrie Boe, mettant ainsi un bout de sa deuxième main sur le trophée, lui qui avait déjà posé son autre main dessus. Pour confirmer qu'il est aujourd'hui le meilleur biathlète de la planète, comme Fourcade l'état encore il y a peu de temps, le plus jeune des deux frères norvégiens a en effet devancé son grand-frère Tarjei sur le podium final, Benedikt Doll venant accompagner les deux frangins. Contrairement à Johannes Boe et à l'instar de Tarjei Boe, l'Allemand n'a pourtant commis aucune faute au tir. Mais le nouveau patron de la discipline est dans une telle dimension actuellement qu'il peut même s'autoriser des fautes au tir, tant sa domination en ski est magistrale. Doll, troisième, termine ainsi à plus de dix secondes du héros du jour alors que ce dernier a dû accomplir un tour de pénalité. Tarjei, lui, termine sous les dix secondes (7"9), mais il n'a pu que s'avouer vaincu lui aussi devant son frère, intouchable en ski.

Fourcade : "Un peu de lassitude à constater que je n'arrive pas à décoller"

Même sentiment d'impuissance probablement pour Martin Fourcade, qui s'est en plus compliqué la tâche en confirmant ses difficultés actuelles sur les spatules. "Ca ne répond pas sur les skis comme je veux. Je suis tout le temps dans la difficulté. C'est une déception", avouait d'ailleurs au micro de La Chaîne L'Equipe le septuple vainqueur du classement général relégué à près de seize secondes par son rival ce jeudi et pas loin d'être désabusé après cette nouvelle contre-performance. "Il y a un peu de lassitude à constater que je n'arrive pas à décoller. Je n'ai pas les réponses, j'ai dû mal à comprendre..." Pas d'amertume en revanche pour Emilien Jacquelin. Le futur grand de l'équipe de France termine dans le Top 10 (neuvième place). Simon Desthieux aurait pu lui aussi finir parmi les meilleurs s'il avait mieux négocié ses deux derniers tirs. Deux échecs qui coûtent cher au troisième Français du jour, quinzième. De nouveau passé par la case Coupe d'Europe, Simon Fourcade a signé un retour tapageur au tir, avec un 10 sur 10. Malheureusement pour lui, il a complètement craqué sur les skis et termine 24eme, loin derrière Johannes Boe. Décidément, le ski, ce n'est pas le fort des Fourcade en ce moment...

BIATHLON - COUPE DU MONDE
Sprint 10 km hommes de Ruhpolding - Jeudi 17 janvier 2019
1- Johannes Boe (NOR), en 22'56"3 (1 pénalité)
2- Tarjae Boe (NOR), à 7"9 (0)
3- Benedikt Doll (ALL), à 10"5 (1)
4- Martin Fourcade (FRA), à 15"9 (0)
5- Aleksandr Loginov (RUS), à 26"1 (1)
6- Lukas Hofer (ITA), à 33"2 (1)
7- Johannes Kühn (ALL), à 39"4 (1)
8- Simon Eder (AUT), à 42"7 (0)
9- Emmanuel Jacquelin (FRA), à 46"3 (1)
10- Sebastian Samuelsson (SUE), à 47"
...
15- Simon Desthieux (FRA), à 52"9 (2)
18- Quentin Fillon-Maillet (FRA), à 59"7 (1)
24- Simon Fourcade (FRA), à 1'10"6 (0)
37- Antonin Guigonnat (FRA), à 1'25"1 (2)

Vos réactions doivent respecter nos CGU.