Biathlon (H) : Martin Fourcade en reprend pour au moins deux ans

Biathlon (H) : Martin Fourcade en reprend pour au moins deux ans©Media365

Aurélien CANOT, publié le samedi 31 mars 2018 à 17h29

Le départ de Stéphane Boutiaux n'a pas refroidi Martin Fourcade (29 ans). En dépit de la décision de son coach historique de prendre une autre trajectoire, le roi de la planète biathlon a toujours autant d'appétit. Samedi, en marge de la mass start des Championnats de France de ski nordique, qui se déroulent ce week-end à Prémanon (Jura), Fourcade, tout récemment auréolé de son septième gros globe de cristal, a annoncé à l'AFP qu'il avait décidé de poursuivre sa carrière pendant deux au moins au moins.

« J'ai décidé de repartir pour deux ans a minima, avec des objectifs aussi élevés que ce qu'ils étaient sur les autres années », a révélé le quintuple champion olympique (trois médailles d'or en individuel), sans cacher que la perspective de travailler à l'avenir sans Boutiaux à ses côtés l'avait fait quelque peu cogiter. « C'est une aventure qui se termine, mais je crois que je suis à un stade de ma vie où le changement peut me faire du bien et où je peux apprendre de nouvelles personnes. Stéphane est la personne qui m'a le plus accompagnée sur ces dix ans de carrière à haut niveau, et même avant dans mes années juniors. C'est un changement important dans ma carrière. On se connaissait sur les doigts de la main. Il s'en va vers de nouvelles missions, mais il me laisse riche de tout ce qu'il m'a enseigné. » Riche de tout ce que l'ancien entraîneur de l'équipe de France de biathlon a enseigné à son extraordinaire leader, mais toujours aussi ambitieux, avec dans le viseur du Pyrénéen la Coupe du Monde et un huitième gros globe mais aussi les Mondiaux d'Ostersund, où Fourcade tentera de faire oublier une édition 2017 décevante pour lui sur le plan personnel à Hochfilzen (seulement une médaille d'or pour celui qui en compte onze à son palmarès).

« J'aurai pour objectif de reconstruire un programme qui doit me permettre d'être performant l'an prochain sur l'ensemble de la saison et aux Championnats du monde à Ostersund », a expliqué le porte-drapeau français des Jeux de Pyeongchang, conscient toutefois que les sommets, il devra cette fois chercher à les atteindre « avec une autre équipe ». Mais cela ne fait pas peur à celui qui n'a terminé que septième de la mass start de samedi, mais pour cause. « Martinator » a attendu son compatriote et ami Jean-Guillaume Béatrix pour partager le dernier tour en carrière du médaillé de bronze de Sotchi. Avant de quitter définitivement la piste, pour un repos amplement bien mérité. Le patron du biathlon mondial avoue d'ailleurs qu'il attendait ces vacances avec impatience. « La saison a été extrêmement puissante, extrêmement riche, extrêmement dense, mais il me tardait de la terminer pour souffler un grand coup et recharger le corps et la tête. » Et repartir pour deux ans de gloire ?

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.