Armée signe remporte sa première victoire, Froome se rassure

Armée signe remporte sa première victoire, Froome se rassure©Media365

Loic Bailles, publié le jeudi 07 septembre 2017 à 17h38

Si Contador, Aru ou Angel Lopez ont fait leurs petits numéros dans cette 18eme étape, Foome s'est accroché pour conforter son maillot rouge. Dans les hommes de tête, Sander Armée a déposé Alexey Lutsenko dans le dernier kilomètre pour s'offrir sa première victoire professionnelle à 31 ans.

Après avoir passé la majeure partie de la course dans l'échappée, Sander Armée (Lotto-Soudal) s'est imposé en déposant Julian Alaphilippe puis Alexey Lutsenko dans les deux derniers kilomètres à 9 % de l'Alto de Santo Toribio. Le Belge de 31 ans signe ainsi sa première victoire professionnelle. Il aura fallu attendre plus de 50 km pour voir une échappée de 20 coureurs se former avec six Français, Maison, Roux, Chevrier, Gougeard, Rossetto, et Alaphilippe. Mais c'est bien ce-dernier qui a le plus animé la tête de course, en jouant une partie de poker avec Alexis Gougeard et Sander Armée. Dans la descente du Collada de Ozballa, le podium de cette 18eme étape se dessine avec Sander Armée et Alexey Lutsenko qui distancent le reste de l'échappée et Julian Alaphilippe qui tente de reste au contact. Mais dans les derniers kilomètres, le Français de la Quick-Step Floors a semblé payer ses efforts de la journée et n'a rien pu faire face au braquet du Belge.


Contador, agitateur du peloton
Si l'échappée a compté plus de onze minutes d'avance sur le peloton, le spectacle était bel et bien dans le groupe du maillot rouge. Après l'étape de la veille, les outsiders sentaient bien qu'il y avait un coup à jouer pour bousculer Chris Froome. C'est Fabio Aru (Astana) qui a allumé la première mèche dans la deuxième difficulté de la journée, le Collada de Ozballa, pour montrer le chemin à suivre à Nibali. Le coureur d'Astana s'est échappé du groupe du maillot rouge et El Pistolero a lâché les autres balles. Alberto Contador a assuré le show une nouvelle fois en attaquant Froome dans cette ascension, suivi de Miguel Angel Lopez. La Sky a tant bien que mal réussi à contenir ces attaques pour finalement permettre au "Kényan blanc" de gagner du temps sur son dauphin. Contador continue quant à lui sa remontada pour accrocher le podium. "C'était compliqué de faire la différence mais ce qu'il faut retenir de cette étape, c'est que les jambes vont bien. C'est de bon augure pour la suite" a dévoilé El Pistolero après l'arrivée au micro d'Eurosport.

Le requin de Messine prend l'eau
Fabio Aru lui avait indiqué le chemin à 50 km de l'arrivée mais Vicenzo Nibali s'était contenté de rester bien sagement dans le groupe du maillot rouge. Les observateurs ont mieux compris pourquoi au moment d'attaquer l'Alto de Santo de Toribio : le requin de Messine n'avait pas les jambes pour suivre les meilleurs. Alors qu'il avait l'occasion de reprendre du temps au leader du général, le leader de Bahrain-Merida a concédé 21 secondes, désormais relayé à 1'37" au général. Chris Froome, longtemps attaqué pendant cette étape, a remis les pendules à l'heure dans la dernière ascension pour distancer son dauphin au général, alors qu'il avait perdu du temps mercredi. Si Aru a compté plus de 1'30" d'avance, le champion d'Italie n'a repris que 9" sur Froome et Contador.  Le Britannique conforte ainsi son son maillot rouge à trois jours de l'arrivée à Madrid.


CYCLISME / TOUR D'ESPAGNE
18eme étape - Suances - Santo Toribio de Liébana (169 km) - Jeudi 7 septembre 2017
1- Sander Armée (BEL/Lotto Soudal) en 04h09'39"
2- Alexey Lutsenko (KZH/Astana) à 0'31"
3- Giovanni Visconti (ITA/Bahrain-Merida) à 0'46"
4- Alexis Gougeard (FRA/AG2R La Mondiale) à 1'02"
5- José Joaquin Rojas (ESP/Movistar)à 1'06"
6- Alessandro De Marchi (ITA/BMC)à 1'19"
7- Matteo Trentin (ITA/Quick-Step Floors) à 1'21"
8- Sergio Pardilla Bellon (ESP/Caja Rural Seguros) m.t.
9- Antwan Tolhoek (PBS/Lotto NL-Jumbo) à 1'38"
10- Anthony Roux (FRA/FDJ) à 1'42"



Classement général (après 18 étapes sur 21)
1- Chris Froome (GBR/Sky) en 72h03'50"
2- Vincenzo Nibali (ITA/Bahrain-Merida) à 1'37"
3- Wilco Kelderman (PBS/Sunweb) à 2'17"
4- Ilnur Zakarin (RUS/Katusha-Alpecin) à 2'29"
5- Alberto Contador (ESP/Trek-Segafredo) à 3'34"
6- Miguel Angel Lopez (COL/Astana) à 5'16"
7- Michael Woods (CAN/Cannondale Drapac) à 6'33"
8- Fabio Aru (ITA/Astana) m.t. Wout Poels (PBS/Sky) à 6'40"
9- Wout Poels (PBS/Sky) à 6'47"
10- David De La Cruz (ESP/Quick Step Floors) à 10'31"
...

19 - Romain Bardet (FRA/AG2R La Mondiale) à 42'10"

 

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
9 commentaires - Armée signe remporte sa première victoire, Froome se rassure
  • attention le vélo de froome???la sky des tri.....?

  • Merci de modifier le tire de l'article. "Armée signe remporte sa première victoire" ne veut rien dire.
    Il vaudrait mieux mettre "Sander Armée remporte sa première victoire".

  • C'est qui Armée Signe ?

  • Pistolero, puisque c'est sa dernière course (espérons que ce ne sera pas comme les Compagnons de la Chanson qui se sont accrochés après avoir dit qu'ils arrêtaient) il peut prendre ce qu'il faut, y compris les emballages... et tout le monde s'extasie... pas de suspicion, tout va bien, moi j'en ai !

  • attention a notre champion BARDET,il peut tout faire exploser dans l'angliru,et,gagner la ROUELTA! OLE.

    pour dire cela il faut avoir vu la vierge ,Bardet ne va pas gagner d'étape ,ni aucun tour ,tous les jours il perd entre 1 à 3 minutes ,l'année prochaine il ne sera même pas sur le podium ,voir tous les talentueux coureurs qui arrivent ,aucun Français ne sera sur le podium ,il faut être réaliste ,les journalistes vendent du rêve aux coureurs Français mais non aucun talent pour ses grands tours ,des étapes certainement ,mais en partant de très très loin ,bardet n'a pas le coffre de champion,que cela vous plaise ou pas mais c'est une réalité que du pipo ,mais cela fait écrire et gaspiller du papier et de l'encre ,cette année pour moi il est 4 emme du tour et pas sur le podium ,quand on l'entend parler il dit qu'il prend du plaisir au tour d'Espagne ,avec la tronche qu'il fait aux arrivées je doute pour lui qu'il a du plaisir