Apnée : Record époustouflant pour le Français Jerald

Apnée : Record époustouflant pour le Français Jerald©Media365
A lire aussi

Faraj Benlahoucine, Media365 : publié le mercredi 10 août 2022 à 17h13

Recordman du monde en apnée depuis la semaine dernière, le Français Arnaud Jerald a amélioré son exploit en atteignant les 120 mètres de profondeur.



Arnaud Jerald a clairement marqué l'histoire de l'apnée au cours de sa carrière. Détenteur de plusieurs titres de champion du monde, il a en outre battu à plusieurs reprises le record du monde, se livrant un duel épique avec son plus grand rival, le Russe Alexey Molchanov. La semaine dernière au Vertical Blue aux Bahamas dans un décor de rêve, il avait amélioré le record du monde AIDA en poids constant bi-palmes avec une descente enregistrée à 117 mètres. La 4eme fois qu'il s'adjuge un record mondial dans sa discipline.


Non satisfait de son exploit, Arnaud Jerald a repoussé ses limites encore plus loin. Tout d'abord vendredi dernier avec un nouveau record du monde, plongeant jusqu'à 119 mètres de profondeur avant de remonter à la surface. Ce jour-là il a fait d'une pierre deux coups en s'adjugeant les marques de référence des deux fédérations mondiales d'apnée, l'AIDA et la CMAS. Ce mardi il a une nouvelle fois écrit l'histoire en descendant jusqu'à la barre symbolique et abyssale des 120 mètres. Epoustouflant !

"La barrière ultime"

Il avait confié après son exploit de vendredi ne pas ressentir de gêne ou de fatigue particulière après sa prouesse. Les juges de la compétition lui avaient même fait part de leur stupéfaction quant à sa fraîcheur physique. "C'est la folie ! C'est pour moi plus qu'un record du monde, c'est la barrière ultime. Après mon 119 mètres vendredi, je suis passé par tous les états. Et au final j'ai décidé de tenter 120 (mètres, ndlr). Je ne fais pas de l'apnée pour les records, mais pour me faire plaisir. Et, en partant de là, je me suis dit 'continue à te faire plaisir et si tu as envie de faire cette plongée, vas-y.' Du coup, ça m'a donné une autre vision du record du monde, ça l'a dédramatisé" a confié le Marseillais à L'Equipe.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.