Tour de France 2019 : Tout ce qu'il faut savoir sur l'équipe Mitchelton-Scott

Tour de France 2019 : Tout ce qu'il faut savoir sur l'équipe Mitchelton-Scott©Media365

Marie Mahé, publié le mercredi 03 juillet 2019 à 00h34

La formation Mitchelton-Scott s'articulera autour d'Adam Yates pour ce Tour de France 2019. Le Britannique sera bien entouré, notamment par son frère jumeau Simon.

Présentation de l'équipe

GreenEDGE (1er janvier - 30 avril 2012), Orica-GreenEDGE (1er mai 2012 - 30 juin 2016), Orica-BikeExchange (1er juillet - 31 décembre 2016), Orica-Scott (2017), Mitchelton-Scott (depuis 2018).
Les coureurs sélectionnés
Adam Yates (GBR)
Luke Durbridge (AUS)
Jack Haig (AUS)
Michael Hepburn (AUS)
Christopher Jensen Juul (DAN)
Daryl Impey (AFS)
Matteo Trentin (ITA)
Simon Yates (GBR)



Encadrement
Directeur général : Shayne Bannan
Directeurs sportifs : Matthew White, Vittorio Algeri, Julian Dean, Laurenzo Lapage, David McPartland et Matthew Wilson

Les grandes lignes du palmarès
Tour Down Under (Simon Gerrans (2012, 2014 et 2016) et Daryl Impey (2018 et 2019))
Tour de Catalogne (Michael Albasini (2012))
Milan-San Remo (Simon Gerrans (2012))
Grand Prix cycliste de Québec (Simon Gerrans (2012 et 2014))
Tour de Pologne (Pieter Weening (2013))
Liège-Bastogne-Liège (Simon Gerrans (2014))
Grand Prix cycliste de Montréal (Simon Gerrans (2014))
Classique de Saint-Sébastien (Adam Yates (2015))
Paris-Roubaix (Mathew Hayman (2016))
EuroEyes Cyclassics (Caleb Ewan (2016))
Tour de Lombardie (Esteban Chaves (2016))


Le leader : Adam Yates
Cette année, la formation Mitchelton-Scott misera tout sur Adam Yates, qui a prouvé par le passé ses aptitudes pour jouer le général d'une grande course. Âgé de 26 ans, le coureur britannique pourra en plus compter sur son frère jumeau Simon pour parvenir à ses fins, à savoir aller le plus haut au classement général. Vingt-neuvième l'an passé, Yates n'avait pas forcément répondu présent, après toutes les attentes placées en lui. Car son édition 2016 l'avait fait entrer dans la lumière. Quatrième du classement général final, le natif de Bury était arrivé sur les Champs-Élysées à Paris, vêtu du maillot blanc de meilleur jeune. Adam Yates sait donc le faire, se mêler à la lutte avec les meilleurs.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.