Tour de France 2019 : Tout ce qu'il faut savoir sur l'équipe Deceuninck-Quick Step

Tour de France 2019 : Tout ce qu'il faut savoir sur l'équipe Deceuninck-Quick Step©Media365
A lire aussi

Marie Mahé, publié le lundi 01 juillet 2019 à 21h33

Pour cette édition 2019 du Tour de France, Deceuninck-Quick Step sera l'une des équipes les plus attendues. La formation belge compte particulièrement sur son leader français, Julian Alaphilippe, pour dynamiter la course.

Présentation de l'équipe

Quick Step-Davitamon (2003-2004), Quick Step-Innergetic (2005-2007), Quick Step (2008-2011), Omega Pharma-Quick Step (2012-2014), Etixx-Quick Step (2015-2016), Quick-Step Floors (2017-2018), Deceuninck-Quick Step (depuis 2019).
Les coureurs sélectionnés
Julian Alaphilippe (FRA)
Kasper Asgreen (DAN)
Dries Devenyns (BEL)
Yves Lampaert (BEL)
Enric Mas (ESP)
Michael Morkov (DAN)
Maximiliano Richeze (ARG)
Elia Viviani (ITA)



Encadrement
Manager général : Patrick Lefevere
Directeurs sportifs : Davide Bramati, Brian Holm, Klaas Lodewyck, Wilfried Peeters, Tom Steels, Rik Van Slycke et Geert Van Bondt

Les grandes lignes du palmarès
Championnat du monde - contre-la-montre (Michael Rogers (2003, 2004 et 2005) et Tony Martin (2012 et 2013))
Milan-San Remo (Paolo Bettini (2003), Filippo Pozzato (2006) et Julian Alaphilippe (2019))
Hew Cyclassics (Paolo Bettini (2003) et Filippo Pozzato (2005))
Classique de Saint-Sébastien (Paolo Bettini (2003) et Julian Alaphilippe (2018))
Jeux Olympiques - course en ligne (Paolo Bettini (2004))
Gand-Wevelgen (Tom Boonen (2004, 2011 et 2012))
Tirreno-Adriatico (Paolo Bettini (2004))
Championnat du monde - course en ligne (Tom Boonen (2005), Paolo Bettini (2007) et Michal Kwiatkowski (2014))
Tour des Flandres (Tom Boonen (2005, 2006 et 2012), Stijn Devolder (2008 et 2009), Philippe Gilbert (2017) et Niki Terpstra (2018))
Paris-Roubaix (Tom Boonen (2005, 2008 et 2009), Niki Terpstra (2014) et Philippe Gilbert (2019))
GP Zurich (Paolo Bettini (2005))
Tour de Lombardie (Paolo Bettini (2005 et 2006))
Tour Down Under (Allan Davis (2009))
Grand Prix E3 (Tom Boonen (2012) et Niki Terpstra (2018))
Tour de Pékin (Tony Martin (2012))
Eneco Tour (Zdenek Stybar (2013) et Niki Terpstra (2016))
Amstel Gold Race (Michal Kwiatkowski (2015) et Philippe Gilbert (2017))
A travers les Flandres (Yves Lampaert (2017 et 2018))
Flèche wallonne (Julian Alaphilippe (2018 et 2019))
Liège-Bastogne-Liège (Bob Jungels (2018))
EuroEyes Cyclassics (Elia Viviani (2018))
Cadel Evans Great Ocean Road Race (Elia Viviani (2019))
Circuit Het Nieuwsblad (Zdenek Stybar (2019))
Strade Bianche (Julian Alaphilippe (2019))
E3 BinckBank Classic (Zdenek Stybar (2019))


Le leader : Julian Alaphilippe
Cette année, Julian Alaphilippe n'en finit plus de gagner. Lors de cette édition 2019 du Tour de France, le Tricolore sera bel et bien au rendez-vous. Reste à savoir s'il sera en mesure de réitérer ses incroyables performances de l'an passé. En effet, en 2018, le coureur de chez Deceuninck-Quick Step avait remporté deux étapes : la 10eme et la 16eme. Mais ce n'est pas tout, puisque le Français avait également ramené le maillot à pois du classement du meilleur grimpeur jusqu'aux Champs-Élysées. Pour sa deuxième participation, il avait finalement pris la 33eme place finale, alors qu'en 2016, il avait terminé 41eme. A compter du 6 juillet, Julian Alaphilippe aura certainement la pression et il sera, à n'en pas douter, attendu par des millions de spectateurs.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.