Victime d'une violente chute sur les pavés du Tour, Gogl garde le sourire

Victime d'une violente chute sur les pavés du Tour, Gogl garde le sourire©Panoramic, Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le vendredi 08 juillet 2022 à 14h53

Contraint à l'abandon après une violente chute sur les pavés de la 5e étape du Tour de France, Michael Gogl est aujourd'hui "heureux de pouvoir bouger (ses) jambes".



Si Mathieu van der poel, son coéquipier chez Alpecin-Deuceuninck, a reconnu avoir pensé à abandonner à plusieurs reprises, Michael Gogl a lui été contraint de quitter la Grande Boucle mercredi après avoir chuté sur un secteur pavé de la cinquième étape entre Lille et Arenberg. L'Autrichien de 28 ans a été entraîné dans la chute de l'Italien Daniel Oss (TotalEnergies), qui a violemment percuté un spectateur qui était en train de filmer les coureurs.

Et alors que son équipe a annoncé qu'il avait été victime d'une fracture de la clavicule, du bassin et de l'os iliaque lors de cette terrible chute, Gogl a donné plus de détails en légende d'un cliché Instagram où il pose, souriant, sur son lit d'hôpital. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que cela aurait pu être encore plus grave... "Après mon accident, j'ai dû passer une nuit en réanimation à l'hôpital de Valenciennes pour une lésion artérielle heureusement maîtrisée. Merci au personnel extraordinaire sur place, qui m'a fait me sentir très à l'aise. J'ai une fracture du bassin, de la clavicule et des vertèbres et un léger pneumothorax. Pour le reste, je suis heureux de pouvoir bouger mes jambes et de pouvoir envoyer un SMS aujourd'hui. J'ai été transporté hier à l'hôpital de Herentals (Belgique), où d'autres examens seront effectués et des décisions seront prises. Merci à mon équipe pour le soutien", écrit-il.

C'était la cinquième participation au Tour de France de l'Autrichien, qui avait déjà abandonné en cours de course lors des deux dernières éditions. Il occupait la 115e place du classement général.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.