Van Aert est "un monstre" pour Armstrong

Van Aert est "un monstre" pour Armstrong©Panoramic, Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le vendredi 22 juillet 2022 à 13h22

Epatant lors de la 18e étape du Tour de France, Wout van Aert impressionne particulièrement Alberto Contador et surtout Lance Armstrong, qui voit le Belge capable de gagner un jour la Grande Boucle.



Il a vécu "une des journées les plus incroyables de (sa) carrière." Parti dès le kilomètre zéro jeudi lors de la 18e étape du Tour de France, Wout van Aert a impressionné, aidant son leader Jonas Vingegaard à distancer définitivement Tadej Pogacar dans la montée d'Hautacam après un ultime effort. Le Danois de la Jumbo-Visma, qui file vers un premier sacre sur les Champs-Elysées, n'a ensuite pas manqué de remercier le Belge, finalement troisième et qui, après ce maillot vert qu'il devrait ramener a priori sans trop de problèmes à Paris, pourrait se mettre à rêver à une autre couleur... "C'était peut-être un bon test pour savoir si je peux un jour viser le maillot jaune", a encore déclaré le coureur de 27 ans, vainqueur de deux étapes et qui a porté la tunique de leader pendant quatre jours sur cette édition 2022.

"Un phénomène" pour Contador

Et la performance du triple champion du monde de cyclo-cross a vraiment marqué les esprits. Pour Alberto Contador, un double vainqueur de la Grande Boucle (2007 et 2009) dépossédé de son sacre de 2010 en raison d'un contrôle positif au clenbuterol et qui est présent sur les routes du Tour pour Eurosport, Van Aert est tout simplement "un phénomène". Autre ancien vainqueur, Lance Armstrong, qui a lui perdu ses sept titres consécutifs (de 1999 à 2005) en raison de multiples infractions aux règles antidopage, est encore plus élogieux à l'endroit du Belge dans son podcast « The Move », aux côtés de son ancien coéquipier George Hincapie.

Armstrong : "Il peut gagner le Tour"

"C'est un putain de monstre. Honnêtement, je ne comprends plus ce sport, mec. Et je ne veux rien dire de mal par là. Souvent, je ne comprends plus la tactique, surtout quand il y a un monstre comme Van Aert dans le peloton." Et le Texan estime que même s'il "ne grimpe pas aussi explosivement que Vingegaard ou Pogacar", Van Aert "peut gagner le Tour un jour. J'ai demandé à Johan Bruyneel (son ancien directeur sportif, ndlr) combien Wout pesait. Je pesais 74 kg au départ du Tour puis je suis tombé à 72,5, ce qui était déjà assez lourd pour un coureur de classement. Avec Van Aert, ce serait 76 à 77 kg... Il est très Indurain-esque. Il a un contre-la-montre solide et a le pouvoir de monter à un rythme stable et bon, tout comme Miguel." Il y a pire comparaison...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.