Tour : Un ancien maillot jaune dézingue les ténors du peloton

Tour : Un ancien maillot jaune dézingue les ténors du peloton©Media365
A lire aussi

Marie Mahé : publié le mercredi 16 septembre 2020 à 21h40

Dans un entretien accordé à Ouest-France, Romain Feillu a émis des doutes sur certains ténors du peloton du Tour de France 2020. L'ancien maillot jaune s'en est notamment pris à Roglic et Pogacar ainsi qu'à l'équipe Jumbo-Visma.



Ce Tour de France 2020 s'achèvera ce dimanche, après trois semaines intenses de course. Sauf énorme retournement de situation, le vainqueur final devrait être le Slovène Primoz Roglic, qui pourrait bien devancer, sur le podium final, son compatriote Tadej Pogacar. Sur cette édition, Roglic (Jumbo-Visma) est entouré d'une armada particulièrement impressionnante. Des performances qui soulèvent quelques doutes. Et notamment de la part de Romain Feillu, porteur du maillot jaune pendant une journée en 2008. Le Français, retiré du peloton depuis l'an dernier, a fait part de ses interrogations, ce mercredi, dans un entretien accordé au quotidien Ouest-France.

« Même Chris Froome n'était pas aussi extraordinaire que Wout Van Aert ! »

L'ancien sprinteur se montre notamment particulièrement critique à propos de l'équipe du maillot jaune actuel, à savoir la Jumbo-Visma, ultra dominatrice sur l'épreuve : « Ceux qui connaissent le vélo savent bien que ce n'est pas normal. Un garçon comme Wout Van Aert, un puncheur, un sprinteur, est aussi capable de rouler sur des cols pendant plusieurs minutes et faire exploser tous les grimpeurs très loin de l'arrivée et de continuer à rouler. Il y a quelque chose qui ne va pas. Même Chris Froome n'était pas aussi extraordinaire que Wout Van Aert ! Là, on voit bien qu'il y a un truc... Il est au top sur tout, et tu sais bien quand tu fais du vélo qu'il est impossible de travailler toutes les spécialités et d'être au top physiquement partout. Avec le recul que j'ai, je sais bien que lorsqu'une équipe domine à ce point une course, il y a quelque chose derrière... Je me souviens de l'US Postal, de la CSC avec Cancellara et O'Grady dans les cols... »

« Quand on se souvient de ce qu'il se passait à l'époque d'Armstrong quand un mec parlait... »

Les doutes de Romain Feillu concernent aussi Roglic et Pogacar, qui dominent donc le classement général : « Il y a autre chose qui me fait m'interroger, c'est sur la Slovénie. On sait que c'est un petit pays de deux millions d'habitants, qui n'a pas eu de palmarès immense sur le Tour ! Il faut juste se souvenir du passé récent en matière de dopage de ce pays. Borut Bozic, Grega Bole, qui a été un pote pourtant, mais voilà... Je ne pense pas qu'ils ont eu la même éducation que nous. Déjà, chez les jeunes, ils avaient des performances très suspicieuses... Bien sûr, ce sont de bons coureurs, je ne dis pas qu'ils sont nuls, mais voilà... » Nul doute que les propos du Français vont faire parler. Après, à savoir s'ils sont partagés par les coureurs du peloton : « Je ne sais pas trop, mais je crois que ça doit être dur pour eux, forcément. Mais après, ils ne vont pas parler, c'est normal. Quand on se souvient ce qu'il se passait à l'époque d'Armstrong quand un mec parlait... C'est plus simple pour moi. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.