Tour - Prudhomme : "La course continue"

Tour - Prudhomme : "La course continue"©Media365
A lire aussi

Aurélien CANOT, Media365, publié le mercredi 09 septembre 2020 à 11h37

Contraint de rejoindre son domicile de Boulogne-Billancourt après avoir été détecté positif au Covid-19 en début de semaine, Christian Prudhomme préfère relativiser.

Le capitaine qui abandonne le navire en pleine traversée. La mésaventure vécue en ce début de semaine sur le Tour de France par Christian Prudhomme fera date. Jamais avant l'ancien journaliste du service des sports de France Télévision, un patron de la Grande Boucle ne l'avait quittée en cours de route. Le Parisien n'a pas eu le choix. Contrôlé positif au Covid-19 au même titre que cinq autres membres de la bulle course dont quatre membres des staffs de quatre équipes différentes (un deuxième d'ici la fin et la formation en question sera exclue du Tour), Cofidis, Mitchelton-Scott, Ineos Grenadiers et AG2R-La Mondiale - Prudhomme a été contraint, protocole sanitaire oblige, de céder son costume de directeur à son adjoint François Lemarchand.


Dans le meilleur des cas, il le récupérera mardi prochain au lendemain de la seconde journée de repos. Dans le pire, il pilotera ce Tour de France 2020 à distance jusqu'à la fin. Et dire que l'intéressé, qui a juré mardi soir sur RTL n'avoir « serré aucune main ni fait de bise depuis mars dernier », n'aurait même pas dû subir de test à l'origine. Seuls les coureurs et membres des staffs étaient en effet censés se prêter au test PCR.

C'est Prudhomme lui-même qui a souhaité être testé

Mais Prudhomme, dont la fonction implique de parler avec tout le monde, et en premier lieu les invités (le Premier ministre Jean Castex, invité dans sa voiture lors de la 8eme étape, s'est fait tester - négatif - dans la foulée), a tenu lui aussi à savoir. « J'ai souhaité être testé. » Avec le résultat que l'on sait alors qu'aucun des 165 coureurs alors encore en course, en revanche, n'a été infecté. Résultat : retour à la case départ pour le patron de la course, qui a regagné son domicile de Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine) ce mercredi. Auparavant, au micro de France 3, il avait tenu à relativiser à son sujet. « Je vais très bien, je n'ai pas de symptôme. Nous n'avions pas souhaité que je sois dans la bulle course, car je suis en contact avec les élus, partenaires. Je vais m'éloigner du Tour pendant sept jours. Il faut relativiser les choses. Il y a eu trente mille morts en France, je vais bien. La course continue. » Au mois d'août déjà, Prudhomme s'était prêté à trois tests, tous négatifs. Cette fois, cela n'a pas été le cas. Un comble pour celui qui redoutait des cas de coronavirus au sein du peloton. Sur ce plan-là, il peut dormir tranquille.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.