Tour : Le directeur appelle les spectateurs à porter le masque

Tour : Le directeur appelle les spectateurs à porter le masque©Media365

Emmanuel LANGELLIER : publié le mercredi 19 août 2020 à 23h41

Christian Prudhomme, le directeur du Tour de France, a vivement appelé les spectateurs de la Grande Boucle à porter le masque.



Le Tour de France a historiquement lieu au mois de juillet. De nombreux champions ont marqué l'histoire de la Grande Boucle en plein cœur de l'été sur les routes de l'Hexagone devant des spectateurs et téléspectateurs transis. En 2020, cette année si spéciale, la plus grande épreuve cycliste du monde s'élancera à une date inhabituelle. Fin août. Le 29 précisément. De Nice.

« Le bon sens indique qu'il faut porter le masque »

Perturbée par la pandémie de coronavirus, cette 107eme édition, qui devait initialement se dérouler entre le 27 juin et le 19 juillet, se terminera le 20 septembre à Paris. Avec le Covid-19, le port du masque sera primordial sur les routes du Tour. C'est le message qu'a adressé le directeur de la course, mercredi. « Pour les spectateurs, sur la route, il n'y a clairement pas de question à se poser. J'aime le vélo, j'aime le Tour, le bon sens indique qu'il faut porter le masque, même si l'obligation formelle de le faire dépend des préfets des 32 départements traversés », a lancé Christian Prudhomme lors d'une conférence de presse à Nice.

Lors du dernier Critérium du Dauphiné, organisé comme le Tour de France par Amaury Sport Organisation (ASO) et qui traversait cinq départements (remporté par le Colombien Daniel Martinez), quatre préfets avaient décidé de rendre le port du masque obligatoire pour les spectateurs. « Les gens ne se rendent pas compte que quand ils viennent crier à 40 centimètres pour nous encourager, il y a un risque », avait confié Julien Bernard (Trek-Segafredo) début août sur la Route d'Occitanie.

Une cellule Covid de 15 personnes a été montée

« Je ne peux pas me prononcer pour les préfets mais je peux simplement dire que le bon sens le commande », a répété Prudhomme. L'organisateur du Tour de France a également indiqué qu'une cellule Covid de 15 personnes a été montée chez ASO. Elle sera en lien avec les Agences régionales de santé (ARS) concernées. Un laboratoire mobile de dépistage sera présent tout au long de la Grande Boucle. « Avec des résultats connus dans les deux heures maximum », a souligné le patron du Tour. Les coureurs seront notamment soumis à deux tests avant le départ ainsi qu'à chaque journée de repos. D'après les estimations d'ASO, seules 3 000 personnes (coureurs, partenaires, caravane publicitaire, organisateurs) devraient sillonner la Grande Boucle en 2020, contre 5 000 en temps normal.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.