Tour de France : Les réactions après la 8eme étape

Tour de France : Les réactions après la 8eme étape©Media365

Rédaction Sport365, publié le samedi 13 juillet 2019 à 19h19

Retrouvez les principales réactions à l'issue de la 8eme étape du Tour de France 2019, ce samedi entre Mâcon et Saint-Etienne. De nouveau porteur du maillot jaune, Julian Alaphilippe estime qu'il ne put rien espérer pour la victoire finale et n'avait donc rien à perdre en jouant le tout pour le tout dans ce final.

Thomas De Gendt (BEL/Lotto-Soudal) - Vainqueur de l'étape

« Je me suis senti bien toute la journée. Les échappées, c'est ma spécialité. Il y avait des bons coureurs en plus avec moi. J'y ai toujours cru. Le dernier kilomètre, Pinot et Alaphilippe se sont bien rapprochés mais j'avais une marge sur l'autre groupe. C'est incroyable d'être victorieux aujourd'hui (samedi). C'est le seul moyen de gagner pour moi, c'est d'être dans une échappée. Je ne gagne pas souvent mais je gagne de belles courses. »

Thibaut Pinot (FRA/Groupama-FDJ)

« C'était dur, j'étais à fond. Julian prenait certains virages trop vite pour moi. On en a raté un d'ailleurs, on s'est fait peur. J'avais intérêt à collaborer dans ce final, lui aussi. On échoue de peu sur de Thomas De Gendt c'est frustrant. Je m'étais préparer à son attaque depuis hier soir. J'avais de bonnes jambes, j'étais prêt à me faire mal. Aujourd'hui (samedi), tous les coureurs diront que c'était dur. Tout le monde s'accroche et est au rupteur. C'était l'une des plus dures du Tour. Je suis en très grande forme. J'avance petit à petit mais il reste deux semaines. Je n'ai pas envie de décevoir mon équipe. J'ai envie de faire le meilleur résultat pour elle. La Groupama-FDJ est respectée dans le peloton, on montre qu'on est très costaud. Je me sens plus frais, c'était frustrant de faire une croix sur le calendrier du mois d'avril mais je savais que ça allait payer. Je suis relax, très détendu. J'étais devant ma télé l'été dernier ce n'était vraiment pas drôle. Depuis le début de l'année, je suis prêt pour le Tour. Je suis dans les temps, c'est parfait. »

Giulio Ciccone (ITA/Trek-Segafredo) - Maillot blanc

« Nous avons fait le maximum. J'aimerais remercier mes coéquipiers aujourd'hui (samedi) pour leur travail. Demain (dimanche) est un autre jour, le Tour est encore long. J'ai le maillot blanc et c'est très important pour moi. »

Gaudu : « Thibaut était le seul à pouvoir suivre Julian »

Julian Alaphilippe (FRA/Deceuninck-Quick Step) - Maillot jaune

« C'était un final magnifique. Du vélo comme on aime. Je n'avais rien à perdre aujourd'hui, je sais que je ne peux pas gagner le Tour. J'ai donc tenté le tout pour le tout. Thibaut a de suite pris ma roue quand j'attaque et il n'y avait plus de questions à se poser. C'était beau de partir ensemble, le public a dû apprécier. Je suis super content de récupérer ce maillot avec la manière. C'était une belle opportunité avec ce final et seulement six secondes à reprendre, c'était peu et beaucoup à la fois. Je devais prendre des risques, je n'ai pas pensé à gagner mais juste à prendre de l'avance. Je ressens beaucoup d'amour et beaucoup de soutien. Je suis lucide sur ce qui va m'arriver dans les prochains jours et je souhaite à Thibaut le bonheur du maillot jaune dans les prochains jours. »

Peter Sagan (SVK/Bora-Hansgrohe) - Maillot vert

« Je n'ai pas de mots. C'était une étape très difficile, malgré le vent de dos. Mais l'échappée a très bien roulé, elle était forte. C'était presque impossible de rattraper Thomas De Gendt aujourd'hui (samedi). J'ai souffert, j'étais souvent derrière mais j'ai pu récupérer dans les descentes. Je me suis accroché avec le cœur. »

David Gaudu (FRA/Groupama-FDJ)

« Thibaut était le seul à pouvoir suivre le punch de Julian dans la dernière bosse. Il est très fort, il est sur une bonne spirale en ce moment, donc je ne suis pas étonné. On a fait tout ce qu'on a pu pour le garder aux avant-postes toute la journée et le protéger du vent au maximum. On savait que Julian (Alaphilippe) allait attaquer. J'ai demandé à Thibaut s'il voulait qu'on durcisse. Il est sorti avec Julian, ça s'est fait à la pédale. Il s'assume comme leader. Il est venu pour performer. Il s'est préparé pour, on espère que ça va tenir jusqu'à la fin. »

Portal : « Geraint (Thomas) est déçu, forcément »

Yves Lampaert (BEL/ Deceuninck-Quick Step)

« Julian a dit qu'il voulait attaquer dans la dernière côte. Personnellement, je suis cassé, c'était une étape très dure. Demain (dimanche), on va devoir rouler, c'est important de récupérer. »

Tom Steels - Directeur sportif Deceuninck-Quick Step

« Julian a bataillé pour le maillot jaune, c'est merveilleux, on a besoin de ces émotions dans le cyclisme ! Ce sont des histoires qui comptent. Est-ce qu'il me surprend encore ? Quand il gagne, c'est toujours quelque chose ! On va essayer de garder ce maillot le plus longtemps possible. C'est une première semaine magnifique. »

Nicolas Portal Directeur sportif

« Geraint (Thomas) est déçu, forcément. Il sentait qu'il avait de bonnes jambes, il a une frustration. Il faut l'accepter, c'est le sport. L'équipe a été super solide. Malheureusement, tout le monde a été stoppé avec la chute, sauf Egan (Bernal). Ça fait partie de la course, il faut l'accepter. Pinot ? Il n'y a pas forcément que lui, mais c'est clair qu'il commence à montrer de bonnes choses. »

Propos recueillis via France TV, RMC et Cyclism'Actu.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.