Tour de France : Les réactions à l'issue de la 14eme étape

Tour de France : Les réactions à l'issue de la 14eme étape©Media365

Rédaction Sport365, publié le samedi 20 juillet 2019 à 19h11

Retrouvez les réactions des coureurs et directeurs sportifs à l'issue de la 14eme étape du Tour de France 2019.

THIBAUT PINOT (FRA/GROUPAMA-FDJ) - Vainqueur de l'étape

« C'est grandiose, exceptionnel, magique. Aujourd'hui (samedi), c'était vraiment la première étape de montagne, le premier test. Depuis le début du Tour, je pensais à cette étape. Il y a en a une que je voulais. Le Tourmalet c'est mythique ! Je suis content, c'est le vélo que j'aime. Comme prévu au briefing, on a durci la course après le replat à 8 kilomètres de l'arrivée. David Gaudu a fait un travail exceptionnel. Il est surmotivé. Il est à bloc et moi ça me fait du bien. J'ai sûrement le meilleur équipier en montagne sur le Tour. J'en profite. J'ai la rage depuis la bordure. Pour moi c'est une injustice d'avoir perdu du temps, on ne méritait pas cela. Il y avait donc un énorme esprit de revanche. Le Tour commence seulement pour moi. On rentre dans la troisième semaine et les Alpes sont encore loin. Julian (Alaphillipe) est très fort, il est bien parti pour faire quelque chose de grand et commence à faire peur à tout le monde. J'ai encore plus de trois minutes de retard sur lui. Je vais prendre étape par étape. Je garde la tête froide, je vise le podium. »

WARREN BARGUIL (FRA/ARKEA-SAMSIC) - 9eme de l'étape, à 38"

« J'ai essayé. J'ai peut-être attaqué un peu trop tôt. Mais si on n'attaque pas, on ne sait pas. J'ai fait une belle étape quand même. Neuvième c'est bien.»

DAVID GAUDU (FRA/GROUPAMA-FDJ) - 15eme de l'étape, à 2'26

« Après le coup de bordure, Thibaut (Pinot) nous a dit : « Les gars samedi, je veux qu'on roule et qu'on joue la gagne. » Je pense que l'équipe était surmotivée. On a été très fort de A à Z. On peut être fier de ce qu'on a fait, mais le Tour n'est pas fini. Dans la montée finale, avec Thibaut, on n'a pas forcément besoin de se parler. Il me fait un signe de tête à neuf bornes et je sais que c'était parti ! Je me suis concentré sur mon rythme cardiaque, sur mon coup de pédale, sans passer à ce qu'il se passait derrière. Quand je me suis écarté, je me suis dit que ça allait le faire. Thibaut va faire un bond en avant au classement. Après, il reste encore demain (dimanche) et ça va être très très dur. Il y aura des étapes pas faciles. Mais on va continuer et l'équipe est très soudée. On se demande toujours si on est bien dans ce genre d'étape. Dans le premier bloc, j'étais totalement à bloc et finalement ça a été de mieux en mieux dans le Tourmalet. »

Jurdie : « La méforme de Romain (Bardet) ? On n'a pas d'explication »

JULIEN JURDIE (FRA/DIRECTEUR SPORTIF AG2R)

« On n'a pas d'explication (sur la méforme de Romain Bardet). On va débriefer ça tranquillement à l'hôtel et dans le bus. On a laissé tranquille Romain. L'étape était suffisamment dure. On n'a pas d'information à l'heure actuelle sur une éventuelle maladie. »

EGAN BERNAL (COL/INEOS) - 5eme de l'étape, à 8"

« Ce fût une étape plutôt dure. Les Movistar ont roulé très vite et ont imposé leur tempo. Je suis quand même satisfait de mon résultat. Je suis vraiment content, surtout après hier (vendredi), qui était l'une des journées les plus compliquées de ma carrière. Dans les derniers kilomètres, c'était beaucoup de stratégie. La montée était très dure et on n'a pas pu vraiment s'aider. Il fallait être devant pour éviter de perdre le plus de temps possible. »

NAIRO QUINTANA (COL/MOVISTAR) - 17eme de l'étape, à 3'24

« Il est clair que ce n'était pas une bonne journée. Nous continuons avec Mikel (Landa) et Alejandro (Valverde). En ce moment, ils sont devant moi et nous devons les soutenir. Je m'attendais à une bonne journée, mais le corps n'a pas répondu. Mikel était très bon et ne pouvait pas les arrêter non plus. Voyons comment le corps réagira dans les prochains jours. »

Eddy Merckx

« J'espère pour Julian Alaphilippe qu'il ira au bout. En tout cas,  ce qu'il démontre, c'est incroyable. Il épate tous les jours. Je ne peux pas dire avec certitude qu'il va gagner. Il reste encore les Alpes, une grosse étape dans les Pyrénées. Mais vu comment il était aujourd'hui (samedi), je pense qu'il peut gagner. Je pense qu'il peut gagner, c'est le grand favori vu ce qu'il vient de démontrer. »

Propos recueillis sur RMC et France Télévision 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.