Tour de France : Les grandes annonces du manager de la Movistar

Tour de France : Les grandes annonces du manager de la Movistar©Media365
A lire aussi

Joseph RUIZ : publié le mardi 23 juillet 2019 à 19h36

Dans un entretien à la Cadena SER, Eusebio Unzue a annoncé les départs actés de Richard Carapaz et de Nairo Quintana. En revanche, le manager de la Movistar n'a pas assuré pas celui de Mikel Landa et a refusé d'évoquer une arrivée d'Enric Mas (Deceuninck-Quick Step).

Venus avec Mikel Landa et Nairo Quintana comme co-leaders pour gagner leur premier Tour de France, les dirigeants de la Movistar ont déchanté. Le premier a subi une chute sur la 10eme étape le repoussant très loin au général (7eme à 4'54'') et le deuxième n'est pas du tout au niveau nécessaire. Le manager Eusebio Unzue a d'abord assuré au micro de la Cadena SER que le leadership pour la fin du Tour était exclusivement « pour Mikel Landa », mais il a aussi fait plusieurs annonces pour le futur.

Les départs de Quintana et Carapaz, « une réalité »

Eusebio Unzue, en charge de l'équipe depuis 1989 et vainqueur du Tour avec Pedro Delgado et Muguel Indurain, a d'abord confirmé les départs de Nairo Quintana et Richard Carapaz. Le Colombien devrait signer chez Arkéa-Samsic et l'Equatorien, vainqueur du Giro 2019, aurait signé trois ans chez le Team Ineos. « C'est vrai, les départs de Richard et Nairo sont une réalité », a-t-il ainsi déclaré. Les deux hommes sont arrivés chez les Movistar respectivement en 2012 et 2016.


Movistar a fait une offre à Mas et veut garder Landa

Le départ de Nairo Quintana était attendu, celui de Richard Caparaz beaucoup moins. En revanche, Mikel Landa était annoncé chez la Barhein-Merida, mais Eusebio Unzue ne s'avoue pas du tout vaincu et veut le retenir. Surtout, le manager veut Enric Mas, deuxième de la Vuelta 2018. « Il a une offre de la Movistar, a-t-il confié. J'espère qu'il fait le bon choix. » Voilà un message équivoque. Il ne serait pas étonnant d'entendre le manager expérimenté faire cette sortie pour convaincre Enric Mas, sacrifié par la Deceuninck-Quick Step pour aider Julian Alaphilippe.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.