Tour de France : Le cousin d'Alaphilippe revient sur l'épisode du bidon

Tour de France : Le cousin d'Alaphilippe revient sur l'épisode du bidon©Media365

Thomas Siniecki, Media365 : publié le mercredi 06 janvier 2021 à 18h28

Chez les Alaphilippe, le destin est familial depuis de longues années. Même dans les petits couacs, comme lorsque le cousin Franck a ravitaillé Julian lors du dernier Tour alors qu'il n'en avait pas le droit, engendrant une pénalité.



Franck Alaphilippe, cousin de Julian et entraîneur adjoint au sein de l'équipe Deceuninck - Quick Step, est celui qui a tendu le bidon au coureur dans les vingt derniers kilomètres de la cinquième étape du Tour de France. La zone étant interdite pour un ravitaillement, le Français a alors perdu le maillot jaune après avoir écopé d'une pénalité de vingt secondes.

"Il m'a dit qu'il ne m'en voulait pas"

"C'était un ravitaillement prévu par l'équipe, et en plus il avait vraiment besoin d'un bidon, explique Franck Alaphilippe quatre mois après les faits, pour Le Berry Républicain. Sur le moment, ce n'est pas simple à vivre, mais le soir Julian m'a tout de suite rassuré, il a dit qu'il ne m'en voulait pas. Désormais, c'est juste une anecdote. D'ailleurs, garder le maillot jaune et devoir le défendre plusieurs étapes n'aurait pas été cadeau et aurait pu se transformer en belle galère." A tel point que beaucoup, à l'époque, n'hésitaient pas à affirmer que Julian Alaphilippe avait presque fait exprès de procéder ainsi...


Ensuite, il y a eu bien sûr le titre mondial du cousin le 27 septembre à Imola (une semaine après la fin du Tour), ce qui a définitivement permis de tout oublier. A ce moment-là, Franck Alaphilippe savourait d'ailleurs cette "belle aventure, qui a commencé il y a quelques années dans le Cher" : "Dimanche soir, je me disais que c'était vraiment fabuleux. Il est peut-être au summum. En tout cas, c'est vraiment une aventure exceptionnelle que l'on vit tous les deux. Il me la fait partager et ça, ça n'a pas de prix. C'est vraiment énorme."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.