Tour de France : Hinault ne voit pas un Français lui succéder

Tour de France : Hinault ne voit pas un Français lui succéder©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le lundi 30 novembre 2020 à 21h51

Dernier coureur français à avoir remporté le Tour de France, en 1985, Bernard Hinault a confié sur Europe 1 qu'il ne voyait pas Thibaut Pinot ou Julian Alaphilippe lui succéder.



Cela fait désormais 35 ans qu'un Français n'a pas gagné le Tour de France, et cela fait presque 35 ans que Bernard Hinault est interrogé sur le nom de son successeur. Ces dernières années ont vu les Français briller sur le Tour (bien plus qu'au début des années 2000, en tout cas), mais jamais au point de revêtir le maillot jaune sur les Champs-Elysées. Dimanche, le « Blaireau » était interviewé par Europe 1 et s'est confié sur trois coureurs tricolores ayant brillé en 2019 et/ou 2020. Mais il ne les imagine pas lui succéder au palmarès du Tour de France. Julian Alaphilippe ? « Je ne pense pas qu'il est fait pour gagner le Tour de France. En haute montagne, quand il aura fait une journée ou deux, il aura beaucoup de mal. Quand on connaît les forces en face de lui, quand on voit les grimpeurs qu'il y a, je ne vois pas comment il pourrait lutter. Il est fait pour gagner des classiques, pour gagner des étapes, des championnats du monde, comme il l'a fait, parce que c'est un puncheur. A un moment, sur une petite bosse, un petit col, il est capable de faire un exploit, mais sur un grand col, quand il y aura vraiment la lutte entre les grands, il ne sera pas présent », prédit Hinault.

Hinault : "Viser des étapes plutôt qu'une cinquième place"

Et Thibaut Pinot ? « Il est capable de faire des supers numéros, comme il l'a montré sur le Tour 2019. Mais gagner le Tour, moi je n'y crois pas. Il peut gagner le Tour en faisant ce que Thomas Voeckler avait fait : partir dans une échappée, se retrouver avec six ou sept minutes d'avance, qui va aller le chercher ? Il n'y a que comme ça, mais il faut prendre des risques. Il n'est pas là pour gagner le Tour de France au départ." Huitième de la Vuelta en ayant gagné deux étapes, à 24 ans, David Gaudu pourrait-il être l'heureux élu ? « Je ne pense pas qu'il puisse gagner le Tour de France, parce qu'il y a des contre-la-montre. Mais aller chercher des étapes, ou gagner à l'occasion un maillot en montagne, c'est possible. Mais il faut jouer cette carte. » Pour résumer, Bernard Hinault estime que : « Il faut peut-être se mettre dans la tête qu'on peut gagner plutôt des étapes plutôt que de se dire 'on va faire cinquième ou sixième du Tour de France' : au bout de dix ans, tout le monde aura oublié ! » Les faits des 35 dernières années lui donnent raison...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.