Tour de France (E7) : Au sprint, Groenewegen domine la concurrence

Tour de France (E7) : Au sprint, Groenewegen domine la concurrence©Media365

Guillaume MARION, publié le vendredi 12 juillet 2019 à 17h45

Au terme d'un sprint final haletant, Dylan Groenewegen (Jumbo-Visma) s'est imposé lors de la 7eme étape du Tour de France 2019. Le Néerlandais s'impose d'un rien devant Caleb Ewan (Lotto-Soudal), alors que Giulio Ciccone (Trek-Segafredo) reste logiquement en jaune.

Dylan Groenewegen peut savourer. Ce vendredi, à Chalon-sur-Saône, le sprinteur néerlandais, bien emmené par ses coéquipiers dans le final, a remporté au terme d'un sprint la 7eme étape du Tour de France 2019. Pour cela, il a notamment dû venir à bout de concurrents de renoms, tels que Caleb Ewan (Lotto-Souda) et Peter Sagan (Bora-Hansgrohe), pour ne citer qu'eux. Peu en vue jusque-là, le coureur de Jumbo-Visma remporte ainsi une belle victoire à l'issue de l'étape la plus longue de cette édition 2019, avec ses 230 kilomètres depuis Belfort. Absent des débats lors des premières arrivées au sprint, Groenewegen, qui avait dû se contenter d'une 5eme place à Nancy lors de la 4eme étape, retrouve du même coup des couleurs dans son exercice. Après les deux succès initiaux de Mike Teunissen, son compatriote et coéquipier, il offre du même coup une nouvelle victoire à Jumbo-Visma sur ce Tour de France et compte désormais une 11eme étape à son palmarès cette saison. Calme durant la plus grande partie de la journée, cette 7eme étape s'est emballée, comme prévu, dans les derniers mètres et cette arrivée attendue en fanfare à Chalon-sur-Saône.


Offredo et Rossetto, seuls au monde

Pourtant, Yoann Offredo et Stéphane Rossetto ont rapidement tenté d'emballer cette journée en partant dès le kilomètre 0. Malheureusement pour eux, personne n'a suivi les deux Français qui ont donc dû faire presque toute la course seuls en tête. Souvent devant dans ce début de Tour de France, les deux hommes ont d'ailleurs essayé tant bien que mal d'animer cette 7eme étape. Mais, si l'échappée a tenté sa chance et a compté presque six minutes  d'avance (jusqu'à 5'30), le peloton a contrôlé tout ça de loin et a fini par logiquement rattraper Offredo et Rossetto. Repris à une dizaine de kilomètres de l'arrivée, ils sont ensuite rentrés dans le rang et ont laissé les spécialistes s'expliquer à l'arrivée. Loin de toute cette agitation, Giulio Ciccone (Trek-Segrafedo) reste en jaune au terme d'une étape tranquille pour lui, les deux membres de l'échappée pointant loin au classement général. En revanche, entre Mâcon et Saint-Etienne ce samedi, le jeune Italien devra surement un peu plus s'employer face à une horde de prétendants aux dents longues, comme Julian Alaphilippe. Troisième à l'arrivée ce vendredi, Peter Sagan voit, lui, son avance augmenter légèrement au classement du maillot vert.



CYCLISME / TOUR DE FRANCE 2019
7eme étape - Belfort - Chalon-sur-Saône (230km) - Vendredi 12 juillet 2019
1- Dylan Groenewegen (PBS/Jumbo-Visma) en 6h02″44
2- Caleb Ewan (AUS/Lotto-Soudal) mt
3- Peter Sagan (SLQ/Bora-Hansgrohe) mt
4- Sonny Colbrelli (ITA/Bahrain-Merida) mt
5- Jasper Philipsen (BEL/UAE Team Emirates) mt
6- Elia Viviani (ITA/Deceuninck-Quick Step) mt
7- Giacomo Nizzolo (ITA/Dimension Data) mt
8- Jasper Stuyven (BEL/Trek-Segafredo) mt
9- Michael Matthews (AUS/Sunweb) mt
10- Alexander Kristoff (NOR/UAE Team Emirates) mt
...

Classement général après 7 étapes (sur 21)
1- Giulio Ciccone (ITA/Trek-Segafredo) en 29h17'39
2- Julian Alaphilippe (FRA/Deceuninck-Quick Step) à 6″
3- Dylan Teuns (BEL/Bahrain-Merida) à 32″
4- George Bennett (NZL/Jumbo-Visma) à 47″
5- Geraint Thomas (GBR/Ineos) à 49″
6- Egan Bernal (COL/Ineos) à 53″
7- Thibaut Pinot (FRA/Groupama-FDJ) à 58″
8- Steven Kruijswijk (PBS/Jumbo-Visma) à 1'04
9- Michael Woods (CAN/Education First) à 1'13
10- Rigoberto Uran (COL/Education First) à 1'15
...

La vie des maillots

Maillot jaune : Giulio Ciccone (ITA/Trek-Segafredo)

Pour sa première en jaune sur le Tour, l'Italien a passé une journée tranquille après avoir dû cravacher à La Planche des Belles Filles, jeudi. Les deux membres de l'échappée du jour ne l'inquiétant pas plus que ça au général. Samedi, Ciccone devra en revanche avoir une toute autre stratégie alors qu'il devrait être attaqué entre Mâcon et Saint-Etienne.

Maillot vert : Peter Sagan (SLQ/Bora-Hansgrohe)

S'il a concédé deux points à Colbrelli lors du sprint intermédiaire, le Slovaque les a repris sur la ligne d'arrivée en finissant juste devant l'Italien. Malgré la victoire de Groenewegen (50 points) et la deuxième place d'Ewan (30 points), Sagan compte désormais 56 points d'avance sur son nouveau dauphin, le sprinteur de la Bahrain-Merida, soit plus qu'avant l'étape du jour.

Maillot à pois : Tim Wellens (BEL/Lotto-Soudal)

Les quelques points du jour allant à Offredo et Rossetto, le Belge de Lotto-Soudal a également pu se reposer ce vendredi. En revanche, on devrait logiquement revoir Wellens devant lors de la 8eme étape, qui comporte quelques difficultés.

Maillot blanc : Giulio Ciccone (ITA/Trek-Segafredo)

Comme pour son maillot jaune, l'Italien n'a pas eu à s'inquiéter pour son classement et donc son maillot de meilleur jeune. Sur les épaules de Bernal, celui-ci pourrait en revanche changer de propriétaire dans le week-end.

Combatif du jour : Yoann Offredo (FRA/Wanty-Gobert)

Parti dès le kilomètre 0, le Français a passé la plus grande partie de cette étape en tête avec son ami, Stéphane Rossetto. Souvent devant en ce début de Tour de France 2019, Offredo est logiquement récompensé ce vendredi.

Le programme du lendemain

8eme étape - Mâcon - Saint-Etienne (199km) - Samedi 13 juillet 2019

Vos réactions doivent respecter nos CGU.