Tour de France (E4) : Première pour Viviani !

Tour de France (E4) : Première pour Viviani !©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI, publié le mardi 09 juillet 2019 à 17h40

Multiple vainqueur d'étapes sur le Giro et la Vuelta, l'Italien Elia Viviani (Deceuninck-Quick Step) a remporté, à 30 ans, sa première étape sur le Tour de France, ce mardi au terme d e l'étape Reims-Nancy. Son coéquipier Julian Alaphilippe conserve le maillot jaune, avant les premiers reliefs vosgiens de mercredi.



Après l'étape de lundi riche en émotions avec la prise de pouvoir de Julian Alaphilippe, on s'attendait à une étape plus calme ce mardi entre Reims et Nancy, sur 213,5km, plein Est. Et c'est ce qu'il s'est passé. Cette 4eme étape du Tour de France 2019 a été l'archétype de l'étape « de transition », avec une échappée matinale, des équipes de sprinteurs qui roulent, un coureur qui tente d'y aller seul, et un sprint massif pour finir. Au bout de la longue ligne droite nancéienne, c'est encore un coureur de Deceuninck-Quick Step qui s'est imposé, en la personne d'Elia Viviani. Le sprinteur italien faisait partie des favoris, au même titre que Peter Sagan, Caleb Ewan ou encore Dylan Gronewegen, et il a parfaitement tenu son rang, en s'imposant tout en puissance, magnifiquement aidé par son train (à commencer par Maximiliano Richeze et Julian Alaphilippe, qui n'ont pas compté leurs efforts). C'est donc une toute première victoire sur le Tour de France pour Elia Viviani, qui était rentré bredouille de l'Hexagone en 2014, lors de son unique participation. Déjà vainqueur de trois étapes sur la Vuelta (toutes en 2018) et cinq sur le Giro (en 2015 et 2018), le futur coureur de l'équipe Cofidis avait justement abandonné le Giro lors de la 12eme étape cette année pour mieux préparer le Tour de France. Bien lui en a pris !

Offredo encore devant

Pour le reste, cette étape aura donc vu Michael Schär (CCC), Yoann Offredo (Wanty Gobert) et Frederik Backaert (Wanty Gobert) partir dès les premiers mètres de l'étape. Le trio a compté jusqu'à 3'45 d'avance, un autre trio, composé de Maxime Monfort (Lotto Soudal), Yves Lampaert (Deceuninck-Quick Step) et Tony Martin (Jumbo-Visma) se chargeant de réguler l'allure du peloton. Michael Schär, le coureur suisse, a été le premier à attaquer au sein du groupe de tête, à 35km de l'arrivée, et seul Backaert a pu le suivre. Il en a remis une couche dans la côte de Marron, à 15 kilomètres de l'arrivée, où il a lâché le Belge avant d'être rattrapé par le peloton. Même si Lilian Calmejane (Total Direct Energie) a tenté sa chance en solitaire pendant cinq kilomètres, rien ne pouvait empêcher les sprinteurs de se disputer la victoire ce mardi. Contrairement à Tony Gallopin, Michael Woods, Natnael Berhane, Pierre-Luc Périchon ou Serge Pauwels, tous victimes de chutes, mais sans gravité, Julian Alaphilippe a vécu une journée tranquille et conserve donc son maillot jaune. Mercredi, les premiers reliefs vosgiens se profilent, avec deux côtes de 2eme catégorie et deux côtes de 3eme catégorie au menu avant l'arrivée à Colmar. L'étape devrait donc être un peu plus animée que celle de ce mardi !

CYCLISME / TOUR DE FRANCE 2019
4eme étape - Reims - Nancy (213,5km) - Mardi 9 juillet 2019
1- Elia Viviani (ITA/Deceuninck-Quick Step) en 5h09'20
2- Alexander Kristoff (NOR/UAE Emirates) mt
3- Caleb Ewan (AUS/Lotto Soudal) mt
4- Peter Sagan (SLQ/Bora-Hansgrohe) mt
5- Dylan Gronewegen (PBS/Jumbo-Visma) mt
6- Mike Teunissen (PBS/Jumbo-Visma) mt
7- Giacomo Nizzolo (ITA/Dimension Data) mt
8- Jasper Stuyven (BEL/Trek-Segafredo) mt
9- Michael Matthews (AUS/Sunweb) mt
10- Christophe Laporte (FRA/Cofidis) mt
...

Classement général après 4 étapes (sur 21)

1- Julian Alaphilippe (FRA/Deceuninck-Quick Step) en 14h41'39
2- Wout Van Aert (BEL/Jumbo-Visma) à 20″
3- Steven Kruijswijk (PBS/Jumbo-Visma) à 25″
4- George Bennett (NZL/Jumbo-Visma) à 25″
5- Michael Matthews (AUS/Sunweb) à 40″
6- Egan Bernal (COL/Ineos) à 40″
7- Geraint Thomas (GBR/Ineos) à 45″
8- Enric Mas (ESP/Deceuninck-Quick Step) à 46″
9- Greg van Avermaet (BEL/CCC) à 51″
10- Michael Woods (CAN/Education First) à 51"
...

>>> Tous les classements

>>> Les réactions

La vie des maillots

Maillot jaune : Julian Alaphilippe (FRA/Deceuninck-Quick Step)

Cinq ans après Tony Gallopin, le public français a pu soutenir l'un des siens en jaune sur le bord de la route, mais contrairement à Gallopin en 2014 à la Planche-des-Belles-Filles, Julian Alaphilippe a vécu "l'une des plus belles journées de (s)a carrière". Le n°1 mondial n'a pas été inquiété, et s'est même permis de travailler pour Elia Viviani lors du sprint. Il sera donc en jaune une journée de plus !

Maillot vert : Peter Sagan (SLQ/Bora-Hansgrohe)

Toujours pas de victoire d'étape pour Peter Sagan, qui doit se contenter de la quatrième place. Mais il conserve son maillot vert grâce aux 10 points acquis lors du sprint intermédiaire de Lérouville et aux 18 remportés à Nancy. Elia Viviani est à 23 points du Slovaque.

Maillot à pois : Tim Wellens (BEL/Lotto-Soudal)

Après sa chevauchée de lundi, Tim Wellens est sagement resté dans le peloton, et cela lui a suffi à conserver son maillot à pois, puisque Michael Schär et Wilco Kelderman, qui ont pris les deux points en jeu lors de cette 4eme étape, n'étaient pas dangereux pour lui au classement. Cela devrait être différent mercredi !

Maillot blanc : Wout Van Aert (BEL/Jumbo-Visma)

Journée tranquille pour Wout Van Aert, qui est arrivé 35eme dans le même temps que Viviani et qui conserve donc son maillot blanc sans trembler, avec vingt secondes d'avance sur Egan Bernal.

Combatif du jour : Michael Schär (SUI/CCC)

Il est parti dès les premiers mètres de l'étape avec deux coureurs de Wanty Gobert, et le trio a passé près de 190 kilomètres ensemble. Mais Michael Schär a été le premier à attaquer de nouveau, à 35 kilomètres de l'arrivée, puis à 15 kilomètres de l'arrivée, pour tenter l'aventure en solitaire, mais il a rapidement été repris par le peloton, avant de finir 173eme, à 6'17 d'Elia Viviani.

Le programme du lendemain
5eme étape - St-Dié-des-Vosges - Colmar (175,5km) - Mercredi 10 juillet 2019

Vos réactions doivent respecter nos CGU.