Tour de France : De Gendt en solitaire, Alaphilippe en jaune de nouveau

Tour de France : De Gendt en solitaire, Alaphilippe en jaune de nouveau©Media365

Aurélien CANOT, publié le samedi 13 juillet 2019 à 17h29

A l'issue d'un final complètement fou, Thomas De Gendt (Lotto Soudal), seul rescapé de l'échappée du jour, a signé samedi à Saint-Etienne sa deuxième victoire d'étape dans le Tour de France. Le Belge a résisté jusqu'au bout au retour de Julian Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step) et Thibaut Pinot (Groupama-FDJ), sortis du peloton dans la dernière difficulté. Un superbe coup des deux Français, qui permet au premier de récupérer le maillot jaune qu'il avait abandonné jeudi et au second de réaliser une magnifique opération au général, dont il occupe désormais la troisième place.







>>>Revivez le direct de l'étape en cliquant ici

Les supporters français en rêvaient, Julian Alaphilippe l'a fait. Et en ce dimanche de fête nationale, c'est un Tricolore qui paradera toute la journée en jaune. Deux jours après l'avoir perdu pour six secondes au sommet de la Planche des Belles Filles, le meilleur grimpeur de la dernière édition du Tour de France a récupéré le maillot jaune au prix d'un coup magnifique tenté (et réussi) dans le final, escorté de l'autre héros de notre cyclisme et de ce 13 juillet Thibaut Pinot. Alaphilippe a accéléré au plus fort de la dernière difficulté du jour la Côte de la Jaillère (2eme catégorie) alors que, devant, le seul rescapé de l'échappée (de quatre) Thomas De Gendt poursuivait son incroyable numéro après être parti seul à 13 km de l'arrivée alors qu'Alessandro De Marchi (CCC) s'accrochait comme il pouvait et que Niki Terpstra (Total Direct Energie) et Ben King (Dimension Data) avaient lâché depuis bien longtemps. En tentant ce coup de poker dans ce final où tout le monde l'attendait au tournant, lui le meilleur puncheur du monde, « Alaph » n'avait qu'un but : retrouver ce maillot jaune qui lui manquait tant depuis qu'il l'avait cédé à Giulio Ciccone deux jours plus tôt. Pour Pinot, l'objectif était uniquement de creuser l'écart au classement général et, dans le meilleur des mondes, de repasser devant ses rivaux directs. Mais avec vingt secondes de retard sur l'homme de devant au sommet de la dernière montée de cette 8eme étape entre Mâcon et Saint-Etienne (200 km), les deux Français présents sur le podium de cette Grande Boucle 2019 six jours après le départ de Bruxelles avaient évidemment également en tête d'aller chercher De Gendt et de le priver de sa deuxième victoire sur le Tour après celle de 2016 sur les pentes du Mont Ventoux.

Alaphilippe, en jaune chez les Verts 

C'était mal connaître le coriace baroudeur de la Lotto Soudal, auteur d'un véritable exploit dans ce final de folie en ne perdant pratiquement rien en dépit du show du duo Alaphilippe-Pinot derrière et des efforts de l'équipe Movistar notamment dans le peloton pour revenir sur le tandem. A l'arrivée, le meilleur grimpeur du dernier Tour d'Espagne conserve six secondes d'avance sur le deuxième de l'étape Thibaut Pinot, Julian Alaphilippe, en seigneur, ayant laissé la deuxième place à son compatriote pour lui permettre d'empocher les six secondes de bonification et le remercier par la même occasion de sa contribution à cette opération reconquête du maillot jaune, menée à bien par le leader de l'équipe Deceuninck-Quick Step. Avec De Gendt, vainqueur au sens propre du terme, les deux hommes sont les grands gagnants de cette étape qui a vu Vincenzo Nibali craquer dans la dernière côte et confirmer qu'il n'est pas dans la forme de sa vie, contrairement à Thibaut Pinot par exemple, et Geraint Thomas devoir cravacher pour revenir sur le peloton après avoir été victime d'une chute dans le final. Cinquième du général samedi matin, le vainqueur sortant l'est toujours à l'issue de cette 8eme étape. Sauf que cette fois, il doit lever la tête dans le classement pour apercevoir Pinot, qui devance également tous les autres prétendants à la victoire finale. Une très bonne nouvelle, au même titre que ce coup de force d'Alaphilippe qui permet à ce dernier d'occuper de nouveau les commandes du classement. Un Français en jaune chez les Verts à la veille du 14 juillet, on croit rêver.

CYCLISME / TOUR DE FRANCE 2019
8eme étape - Mâcon - Saint-Etienne (200 km)
1- Thomas De Gendt (BEL/Lotto Soudal)
2- Thibaut Pinot (FRA/Groupama-FDJ), à 6"
3- Julian Alaphilippe (FRA/Deceuninck-Quick Step), mt
4- Michael Matthews (AUS/Sunweb), à 26"
5- Peter Sagan (SLQ/Bora-Hansgrohe), mt
6- Matteo Trentin (ITA/Mitchelton-Scott), mt
7- Xandro Meurisse (BEL/Wanty-Gobert), mt
8- Greg Van Avermaet (BEL/CCC), mt
9- Egan Bernal (COL/Ineos), mt
10- Geraint Thomas (GBR/Ineos), mt
...

Classement général après 8 étapes (sur 21)
1- Julian Alaphilippe (FRA/Deceuninck-Quick Step), en 34h17'59
2- Giulio Ciccone (ITA/Trek-Segafredo), à 23"
3- Thibaut Pinot (FRA), à 53"
4- George Bennett (NZL/Jumbo Visma), à 1'10
5- Geraint Thomas (GBR/Ineos), à 1'12
6- Egan Bernal (COL/Ineos), à 1'16
7- Steven Kruijswijk (PBS/Jumbo Visma), à 1'27
8- Rigoberto Uran (COL/Education-First), à 1'38
9- Jakob Fuglsang (DAN/Astana), à 1'42
10- Emanuel Buchmann (ALL/Bora-Hansgrohe), à 1'45
...

Tous les classements du jour, cliquez ici

La vie des maillots

Maillot jaune : Julian Alaphilippe (FRA/Deceuninck-Quick Step)

Passée la déception, la réaction. Derrière les apparences, Julian Alaphilippe avouait à demi-mot être très remonté après avoir abandonné son maillot jaune à Giulio Ciccone pour six petites secondes au sommet de la Planche des belles Filles. Le Français a répondu samedi en plaçant une attaque violente dans la dernière bosse du jour, empochant cinq secondes de bonification au sommet. Le puncheur de la Deceuninck-Quick Step a poursuivi son effort pour franchir la ligne, 20 secondes devant le groupe des favoris. La veille d'un 14 juillet. Ou le sens du timing.

Maillot vert : Peter Sagan (SLQ/Bora-Hansgrohe)

Plus les jours passent et plus Peter Sagan se rapproche du record absolu de sept maillots verts dans le Tour de France. Pour la forme ou presque, on lui conteste toujours sur les sprints intermédiaires mais on voit mal le triple champion du monde se faire doubler d'ici les Champs-Elysées. Le Slovaque, cinquième de l'étape, a rajouté 27 points à son compteur et porte son total à 204, un matelas plus que confortable sur ses adversaires, même si Michael Matthews, vainqueur du sprint du peloton samedi et nouveau dauphin de Sagan, n'a pas dit son dernier mot.

Maillot à pois : Tim Wellens (BEL/Lotto-Soudal)

Tim Wellens (Lotto-Soudal) était assuré de garder son maillot à pois à l'issue de l'étape. Il est donc resté au chaud toute la journée et a pu compter sur son coéquipier Thomas de Gendt pour faire le travail à l'avant. Le vainqueur du jour est passé en tête de toutes les ascensions répertoriées sans être inquiété, devenant ainsi le dauphin de son compatriote avec 37 points. Journée idéale pour la formation belge.

Maillot blanc : Giulio Ciccone (ITA/Trek-Segafredo)

Changement de couleur en guise de consolation. Giulio Ciccone a abandonné sa tunique jaune à Julian Alaphilippe, mais il portera dès dimanche le maillot blanc de meilleur jeune. L'Italien perd au change mais reste donc leader de ce classement des coureurs de moins de 25 ans, après avoir passé la journée dans le groupe des favoris, jamais loin de son dauphin Egan Bernal.

Combatif du jour : Thomas De Gendt (BEL/Lotto Soudal)

Qui d'autre ? Thomas De Gendt a une nouvelle fois montré l'étendue de son courage et de sa résistance en décrochant ses compagnons d'échappée (et pas des moindres) un par un dans le final. Au bout de l'effort, le Belge a trouvé les ressources pour résister à Julian Alaphilippe et Thibaut Pinot. Un numéro incroyable après un raid de près de 200 kilomètres.

Classement par équipes : Trek-Segafredo

Pas de grands chamboulements au classement par équipes. La Trek-Segafredo reste en tête devant la Movistar (+1'39'') et la Groupama FDJ (+1'44''). La formation française se replace à la faveur du numéro de Thibaut Pinot dans le final de l'étape, lui permettant de reprendre 20 secondes dans l'affaire.

Le programme du lendemain

9eme étape - Saint-Etienne-Brioude (170km) - Dimanche 14 juillet 2019

Vos réactions doivent respecter nos CGU.