Tour de France : Alaphilippe répond à Fuglsang et ironise

Tour de France : Alaphilippe répond à Fuglsang et ironise©Media365

Rédaction , publié le samedi 13 juillet 2019 à 21h55

De nouveau en Jaune après sa troisième place lors de la 8eme étape, Julian Alaphilippe a été le grand monsieur du jour avec Thibaut Pinot. Le Français a d'ailleurs préféré ironiser sur les accusations de Jakob Fuglsang.

Abandonné à l'arrivé à La Planche des Belles Filles, le Maillot Jaune est de nouveau sur les épaules de Julian Alaphilippe. Grâce à une attaque à moins de 10km de l'arrivée à Saint-Etienne, le Français a fait ce qu'il fallait pour reprendre la tête du classement général devant Giulio Ciccone et Thibaut Pinot, qui l'a accompagné dans la dernière ascension du jour pour lâcher le peloton et finir derrière Thomas De Gendt. Tout heureux de revêtir de nouveau la tunique jaune, le coureur de la formation Deceuninck a pourtant vu Jakob Fuglsang dénoncer l'aide d'une moto pour mettre en place son attaque.


Le Danois estime qu'Alaphilippe et Pinot ont profité de l'aspiration d'une des motos suiveuses pour prendre le large et de précieuses secondes à l'arrivée. Une accusation qui a bien fait rire le baroudeur. « Oui, oui... On a même mis les vélos sur le toit d'une voiture pour aller plus vite, a-t-il répondu dans des propos rapportés par le Parisien. Trêve de plaisanterie, on a juste roulé à fond derrière Thomas De Gendt pour essayer de le rattraper, il n'y a pas de polémique. » Nouveau chouchou du public français, Alaphilippe a aussi le sens de la répartie.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.