Tour de France : Alaphilippe ne veut pas penser au huis clos

Tour de France : Alaphilippe ne veut pas penser au huis clos©Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, publié le vendredi 27 mars 2020 à 08h15

Si le Tour de France devait se dérouler sans spectateurs sur le bord des routes, comme l'imagine peut-être la ministre des Sports, Julian Alaphilippe monterait tout de même sur le vélo. Mais avec un sentiment très étrange.



Julian Alaphilippe a été interrogé jeudi, sur RMC, à propos de la perspective d'un Tour de France à huis clos : « Ce serait particulier, je ne préfère pas imaginer. Le public fait partie du Tour, imaginez une Coupe du Monde à huis clos... S'il faut le faire, on le fera. Mais je préfère me dire que le virus va disparaître et qu'on courra ce Tour avec le public. » Pour rappel, c'est Roxana Maracineanu, la ministre des Sports, qui a évoqué en personne l'idée de ce Tour de France à huis clos (sur France Bleu). Pour le moment, la course reste prévue avec un départ de Nice le 27 juin.

« Même si ça doit être reporté, c'est le Tour... »

Néanmoins, Alaphilippe préférerait donc cette absence de spectateurs à une annulation pure et simple : « Je suis partagé, mais même si ça doit être reporté, c'est le Tour... Sans public, ce ne serait pas pareil. Tout le monde serait content de le faire quand même, mais vraiment, je ne préfère pas imaginer. » Maillot jaune du Tour durant deux semaines l'an dernier, ne lâchant la première place qu'à deux jours de l'arrivée pour une cinquième place finale, Alaphilippe a tout de même pu disputer Paris-Nice cette saison (il y a deux semaines).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.